Des professionnels veulent mettre de l’ordre dans le métier de traducteur
APS
SENEGAL-TRAVAIL-LANGUES

Des professionnels veulent mettre de l’ordre dans le métier de traducteur

+++Cette dépêche annule la précédente, concernant le même sujet+++

Dakar, 30 juin (APS) – L’Association sénégalaise des traducteurs (Astra) a exprimé samedi sa volonté de se doter d’un code d’éthique et de déontologie, et de définir le statut juridique du traducteur.

‘’Nous préparons un code de déontologie qui va régir le métier de traducteur au Sénégal. Nous allons saisir les autorités compétentes pour discuter’’ du statut juridique du traducteur, a dit le président de l’Astra, Séga Hamady Faye.

Cette association constituée pour le moment d’une trentaine de membres veut ‘’recenser les traducteurs et assainir le secteur de la traduction en identifiant les professionnels capables d’exercer ce métier’’, a ajouté M. Faye lors d’une réunion de lancement des activités de l’Astra.

Selon lui, une étude sera menée pour déterminer le nombre de traducteurs en activité au Sénégal et ‘’évaluer leurs besoins’’.

‘’Tout le monde prétend être traducteur parce qu’il parle deux langues différentes seulement. Non, la traduction est un métier, une profession, dont la pratique exige une formation’’, a souligné M. Faye.

Fondée le 30 septembre 2017, à l’occasion de la célébration de la Journée internationale de la traduction, l’ASTRA veut ‘’lever les contraintes’’ qui pèsent sur le secteur de la traduction et défendre les intérêts de ses membres.

Elle envisage de nouer des partenariats avec les associations similaires des autres pays d’Afrique et du reste du monde.

FKS/BK/ESF