Un projet de 5 milliards de francs CFA pour développer l’entrepreneuriat numérique féminin
APS
SENEGAL-TIC-GENRE

Un projet de 5 milliards de francs CFA pour développer l’entrepreneuriat numérique féminin

Kaffrine, 29 mars (APS) - Un projet national de développement de l’entrepreneuriat numérique féminin, dont l’ambition est de former 23.300 femmes aux technologies de l’information et de la communication (TIC), a été officiellement lancé lundi à Koungheul (centre), pour un coût total de 5 milliards de francs CFA.
 
‘’A terme, le projet va enrôler 23.300 femmes qui seront formées aux TIC’’, a expliqué le ministre de l’Economie numérique et des Télécommunications, Yankhoba Diatara, lors du lancement de ladite initiative. 
 
‘’De ce fait, 900 entreprises pourront être créées et 300 auront accès au financement’’, dans le cadre de ce projet, a-t-il dit aux journalistes en marge d’une tournée qu’il effectuait dans les départements de Koungheul et Kaffrine (centre).
 
Un financement de ‘’plus de 5 milliards’’ de francs CFA tiré du budget de l’Etat en cours d’exécution est prévu pour ce projet, selon M. Diattara. Une partie du montant prévu va provenir d’une autorisation d’engagement de 300 millions de francs CFA, a-t-il précisé.
 
Il est prévu de dégager 500 millions par an pour soutenir la transformation digitale des femmes et vulgariser les TIC dans les centres départementaux d’assistance et de formation pour la femme (CEDAF). 
 
‘’En plus d’accroître l’accès des femmes aux ressources et aux opportunités de l’économie numérique, ce projet vise à créer des activités génératrices de revenus, à réduire la fracture numérique de genre, à améliorer la qualité des programmes des startups’’, a ajouté Yankhoba Diattara. 
 
L’initiative va également permettre d’‘’améliorer les liens entre (…) les organismes de soutien et les femmes entrepreneurs’’.
 
La phase pilote du projet va se dérouler dans les régions de Dakar, Thiès Diourbel, Saint-Louis, Ziguinchor et Kaffrine. Les autres régions du pays en bénéficieront ensuite.
 
A Kaffrine, Yankhoba Diatara a procédé au lancement d’une initiative parallèle, le Projet des centres multimédia communautaires (CMC), dont l’objectif est de contribuer à réduire la facture numérique.
 
Cette initiative va servir à mettre les technologies de l’information et de la communication au service du développement des populations des zones rurales et périurbaines défavorisées. 


MF/BK/ESF