Un magistrat plaide une approche systémique pour régler le probléme d’état-civil
APS
SENEGAL-JUSTICE

Un magistrat plaide une approche systémique pour régler le probléme d’état-civil

Kaolack, 29 mars (APS) - Le magistrat Mademba Gueye, Directeur de la justice de proximité et de la promotion de l’accès aux droits au ministère de la Justice a plaidé vendredi une approche systémique pour régler le problème de l’état civil. 
 
’’Je pense qu’il faut une approche systémique sur la question de l’état civil parce que vous avez plusieurs types d’intervenants dans le processus : l’éducation nationale, la santé, les agents de l’état civil, les magistrats’’, a expliqué M. Gueye.
 
 
Il s’adressait à des journalistes au terme d’un atelier de deux jours sur la sensibilisation et la vulgarisation de l’état civil regroupant des magistrats, des officiers d’état civil et des coordonnateurs de maisons de la justice.
 
Ce programme développé avec l’ONG Osiwa va dans ce sens, selon le magistrat qui juge ’’problématique que des enfants ne puissent passer leurs examens faute de pièce d’état civil’’’.
 
Il faut qu’’’on mette en synergie ces différents acteurs pour régler ce problème qui mérite qu’on s’y penche’’, a ajouté M. Gueye, notant qu’au niveau du ministère de la Justice, outre sa direction, cette question est également gérée par la direction des Affaires civiles et du Sceau.
 
Il prône aussi la sensibilisation, estimant qu’au niveau de la société, il y a des citoyens qui n’ont pas pris conscience de l’importance de l’état civil.
 
Les audiences foraines peuvent être utilisées par les magistrats pour régler ce problème, note t-il, tout en relevant que des difficultés subsistent pour les destinataires de ces actes d’état civil.


AMD/OID/AKS