Un chef religieux appelle à un  recensement
APS
SENEGAL-DEMOGRAPHIE

Un chef religieux appelle à un recensement "crédible’’ de la population de Touba

Touba, 31 oct (APS) – Les données concernant la population de la ville de Touba (centre) "ne sont pas exactes", a déclaré mardi Cheikh Abdoul Ahad Mbacké Gaïndé Fatma, l’un des chefs religieux de cette commune, qui souhaite que soit efefctué un recensement "crédible" des habitants de la ville.
 
"Il est dit que Touba compte moins d’un million d’habitants, mais les médecins nous disent qu’il y a au minimum 1,5 million d’habitants à Touba", a expliqué M. Mbacké.
 
Il s’entretenait avec l’APS sur les préparatifs de la 123ème édition du Magal, l’évènement commémorant chaque année le départ d’exil en 1895 de Cheikh Ahmadou Bamba (1853-1927), le fondateur de cette ville, capitale de la confrérie des mourides.
 
"Les [données] sur la population de Touba ne sont pas exactes. C’est un recensement crédible qu’il faut maintenant", a ajouté Cheikh Abdoul Ahad Mbacké Gaindé Fatma, président de la commission chargée de la culture et de la communication du Magal de Touba.
 
Il y a ’’un gap d’au moins 500 mille personnes’’ entre les données fournies de part et d’autre, concernant la population de Touba, a-t-il souligné.
 
’’Je pense qu’un appel, dans ce sens, du khalife général des mourides permettrait de résoudre ce problème. On est, à Touba, dans un milieu assez conservateur et traditionaliste’’, dans lequel ’’déterminer le nombre de personnes qui vivent dans les foyers’’ peut faire mauvais genre, a expliqué M. Mbacké.
 
’’Le recensement en milieu africain est assez tabou. Il devrait être précédé, pour le cas de Touba, d’un appel du khalife, qui demande à tous les habitants de Touba de se prêter à un recensement, afin que l’on puisse savoir le nombre exact d’habitants de la ville’’, a-t-il poursuivi.
 
Cette ville est l’une des plus peuplées du Sénégal. 

SBS/ESF