Un appel à la  ’’criminalisation’’ de l’homosexualité lancé à Mbour
APS
SENEGAL-SOCIETE

Un appel à la ’’criminalisation’’ de l’homosexualité lancé à Mbour

Mbour, 23 mai (APS) - La section de Mbour du mouvement ’’And Samm Jikko Yi’’ (préserver les valeurs) a réclamé dimanche le durcissement de la législation contre l’homosexualité et les autres formes d’actes contre-nature au Sénégal.

’’A Mbour, nous ne voulons pas de l’homosexualité et n’importe quels autres actes contre-natures, parce que nous sommes des croyants et qu’aucune religion révélée, que ce soit l’islam ou le christianisme, n’admet l’homosexualité’’, a déclaré le coordonnateur dudit mouvement, Bouchra Wade lors d’un sit-in organisé à la grande mosquée de la ville.

Les particpants à cette manifestation ont prôné le retour aux valeurs islamiques au Sénégal en s’appuyant sur son histoire et ses réalités.

Wade a ainsi demandé aux autorités sénégalaises de ’’répondre à l’appel du peuple souverain’’ pour favoriser la criminalisation des actes contre-natures dont l’homosexualité, ’’le plus rapidement possible’’.

’’Cest le peuple sénégalais qui a porté le président Macky Sall au pouvoir et les députés à l’Assemblée nationale. Ils doivent, par conséquent, œuvrer pour les intérêts des populations qui ne veulent point de l’homosexualité dans leur pays’’, a insisté Bouchra Wade.

Les protestataires entendent poursuivre le combat, de manière pacifique, sans aucune forme de violences, jusqu’à l’adoption de cette loi qui va criminaliser les actes contre-natures.

’’Nous n’allons pas dévoiler la stratégie de notre combat mais nous allons le faire dans les règles de l’art, parce que notre religion nous enseigne la culture de la paix en toutes circonstances’’, a dit Wade pour qui, le mouvement se veut ’’une référence’’.

Invitant ’’tout le monde’’ à se joindre à leur lutte, Bouchra Wade a magnifie l’acte posé par l’église catholique sénégalaise en signant la pétition pour la vote d’une loi pour la criminalisation de l’homosexualité.


ADE/AKS