Tuerie de Borofaye : Ferme condamnation de l’Assemblée nationale
APS
SENEGAL-SOCIETE

Tuerie de Borofaye : Ferme condamnation de l’Assemblée nationale

Dakar, 7 jan (APS) - L’Assemblée nationale a condamné ‘’fermement’’ dimanche le massacre samedi de 13 personnes dans la forêt de Borofaye, dans la commune de Boutoupa-Camaracounda.

Comme ces victimes, six autres personnes qui étaient également à la recherche de bois, ont été blessées par leurs bourreaux. Ces derniers les ont obligés à se coucher par terre, avant de les arroser de balles.


Dans un communiqué de presse, l’Assemblée nationale parle d’un ‘’acte odieux, dans un contexte où les efforts conjugués du Chef de l’Etat et des médiateurs ont conduit à des avancées significatives dans la recherche de la paix dans la région Sud du Sénégal’’.

‘’Le Président de l’Assemblée nationale a demandé à l’Honorable député Abdou Mbow, 3ème Vice-président de se rendre sur les lieux pour présenter ses condoléances et exprimer sa solidarité et celle de l’ensemble des députés aux familles des victimes.’’

Partis en brousse à la recherche de bois, les victimes auraient dépassé la zone tampon séparant les positions de l’armée sénégalaise de celles des combattants du MFDC, mouvement combattant pour l’indépendance de la Casamance depuis 1982. 
 
Elles ont été capturées par des hommes armés dans la forêt de Boffa, située dans les environs de la commune de Boutoupa Camaracounda, avant d’être exécutées. 
 
Le président de la République, Macky Sall a ordonné que les auteurs de l’attaque soient "recherchés et traduits en justice". 
 
Il a "immédiatement convoqué le Conseil national de sécurité’’ et "instruit les forces de défense et de sécurité, activement engagées dans cette partie de la Basse Casamance, pour que force reste à la loi’’. "Il a également ordonné que les auteurs de cet acte criminel soient recherchés et traduits en justice".

Le ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille, s’est rendu ce dimanche au chevet des victimes et de leurs familles.

ASG