Trafic d’êtres humains : le ministère de l’intérieur à pied d’œuvre pour démanteler le réseau
APS
SENEGAL-SECURITE

Trafic d’êtres humains : le ministère de l’intérieur à pied d’œuvre pour démanteler le réseau

Dakar, 27 juil (APS) - Le Sénégal va engager une lutte contre le trafic d’êtres humains a soutenu, mardi à Dakar, le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, Mankeur Ndiaye, assurant que le ministère de l’Intérieur est déjà à pied d’œuvre pour démanteler le réseau notamment celui des femmes envoyées comme domestiques dans les pays arabes.


"De plus en plus, beaucoup de compatriotes femmes se rendent dans certains pays arabes, victimes de trafic. C’est un véritable trafic d’êtres humains organisé par les criminels qui trompent nos compatriotes femmes, qui les font miroiter du travail avec des salaires faramineux" a-t-il soutenu.

Il présidait le lancement du 3eme Forum sur la paix et la sécurité prévu les 5 et 6 décembre prochain et organisé en partenariat avec le Centre des Hautes Etudes de Défense et de Sécurité (CHEDS) et le ministère français de la défense.

Mankeur Ndiaye avait été interpellé, en marge de cette cérémonie, sur l’affaire d’une jeune sénégalaise, Mbayang Diop, menacée d’une peine de mort en Arabie Saoudite pour avoir tué son employeur selon de nombreux médias locaux.

"Nous suivons cet évènement triste qui s’est déroulé il y’a quelques semaines en Arabie Saoudite avec cette compatriote qui est actuellement dans les liens de la détention en Arabie saoudite" a précisé le ministre.

"J’ai échangé hier avec notre ambassadeur à Riyad qui a eu l’autorisation de lui rendre visite le 4 août dans deux semaines pour suivre de très près cette situation et nous ferons tout ce qui est dans notre possibilité pour assurer sa défense" a indiqué Mankeur Ndiaye.

Selon lui, "il faut que nos compatriotes soient conscients de cette situation (traite de personnes), et nous allons engager la lutte contre ce trafic".


MF/PON