Thiès : Macky Sall rend hommage à Baba Diaw
APS
SENEGAL-SOCIETE-CONDOLEANCES

Thiès : Macky Sall rend hommage à Baba Diaw

Thiès, 16 juil (APS) - Le président de la République Macky Sall a rendu hommage à son ami et conseiller spécial Adoulaye Diaw dit Baba, à qui il est allé présenter ses condoléances dimanche à Thiès, suite au décès de sa mère récemment.



​Macky Sall est arrivé vers 18 heures à la maison familiale de Baba Diaw au quartier Penthioum Aly Nguer de Thiès. 

La délégation présidentielle comprenait plusieurs ministres dont ceux en charge de l’Intérieur, de l’Elevage, des Forces armées ainsi que des conseillers. 

Ousmane Tanor Dieng, président du Haut conseil des collectivités territoriales (HCCT) ainsi que des responsables politiques locaux, des représentants des familles religieuses, entre autres, avaient aussi pris part à la rencontre. 

Macky Sall a saisi cette occasion pour faire des témoignages sur l’ingénieur Baba Diaw en qui il a salué "un fils remarquable du Sénégal", "un des Sénégalais les plus compétents surtout dans le domaine du pétrole", selon le chef de l’Etat, lui-même ingénieur géologue de formation. 

Il a aussi salué le "professionnalisme" et le "patriotisme" dont la mère avait été rappelée à Dieu pendant que le chef de l’Etat était en Russie pour les besoins de la Coupe du monde de football, 

Macky Sall a mis en exergue les bonnes relations que Baba Diaw entretient aussi bien avec les familles religieuses qu’avec les hommes politiques. 

"Nous nous sommes connus depuis 17 ans", a témoigné le président, relevant qu’il accorde beaucoup d’importance à cela.

Lui renouvelant son amitié, dans une relation qui, dit-il est "basée sur des principes et sur le respect mutuel et non sur l’argent", il a souligné le fait que Baba Diaw ait accepté d’être pour lui un "conseiller spécial sans solde ni rien". 

Le riche ingénieur et homme d’affaires qui intervient dans l’agroforesterie, détient un grand domaine dans la zone de Pout. 

M. Diaw a noté que ce geste du président lui est allé "droit au cœur". "Ma douleur a été atténuée", a-t-il poursuivi, soulignant la sacralité de la mère, surtout quand un long compagnonnage crée des liens particuliers avec elle. 

Il s’est souvenu des temps durs où sa défunte mère se ceignait les reins pour aller chercher de l’eau au robinet et quand lui faisait la queue pour acheter de la glace pendant le mois de Ramadan. 

A ce propos l’imam Babacar Ndiour a relevé les sacrifices consentis par la défunte pour les études de sa progéniture.

"Je crois que ce sont ses prières qui ont amené aujourd’hui tout ce beau monde sous cette tente", a dit Baba Diaw. 

Au sujet du président de la République il a souligné les liens de fraternité qui existent entre eux, ajoutant qu’il l’a sollicité pour ses conseils depuis son arrivée au pouvoir, une marque de considération, à ses yeux. 

Se disant prêt à faire tout ce qui est en son pouvoir pour contribuer au développement du Sénégal, dont il dit souhaiter qu’il devienne "un exemple", M. Diaw a invité les hommes politiques à une union autour de ceux qui gèrent les affaires publiques. 

Il n’a pas manqué de se faire le porte-parole d’un vieux Thiéssois concernant la réhabilitation des rails, la fierté et la marque de cette ville. Le chef de l’Etat a donné des assurances sur ce point notant que les financements sont déjà acquis.

ADI/BK