Corruption : les femmes, des vectrices de changement de comportement
APS
SENEGAL-SOCIETE

Corruption : les femmes, des vectrices de changement de comportement

Thiès, 29 sept (APS) - Les femmes sont des vectrices de changements de comportement à travers leur engagement et leur force mobilisatrice, a affirmé jeudi le vice-président de l’Office national de lutte contre la fraude et la corruption (OFNAC), Ibrahima Faye. 

Cela leur permet, selon lui, de jouer un rôle fondamental dans la sensibilisation et la prévention dans la lutte contre la fraude et la corruption au Sénégal.

Ibrahima Faye s’exprimait lors d’un atelier axé sur le thème : ‘’Le rôle de la femme dans la prévention de la fraude et la corruption’’. La rencontre a réuni le Collectif des femmes leaders de la région de Thiès.
 
Selon M. Faye, les femmes leaders de la région de Thiès seront des relais auprès des familles et de tous les citoyens afin de délivrer le message de l’OFNAC, pour un changement de comportement, et pousser à adopter des valeurs positives pour lutter contre la corruption, pour un Sénégal émergent.
 
Selon lui, à l’image de Thiès, une rencontre de ce genre sera organisée dans chacune des autres régions du Sénégal, dans le cadre d’une campagne d’information et de sensibilisation, pour une bonne perception et compréhension du rôle de l’OFNAC. A l’en croire, la corruption détruit l’économie, d’où la nécessité pour tous de s’engager à éliminer ce fléau des sociétés dites modernes.
 
Le vice-président de l’OFNAC a noté que le Sénégal a fait un grand bond avec des avancées significatives en matière de lutte contre la fraude et la corruption, grâce à la volonté du gouvernement.
 
Il souligne que l’OFNAC porte une grande importance à la prévention, pour arriver à des résultats durables, avec des changements de comportement face à la fraude et la corruption, dans le moyen et le long terme.
 
 ‘’D’autres pays de la sous-région, en Afrique, sont en train de s’inspirer du modèle sénégalais en matière de lutte contre la fraude et la corruption, ce qui démontre les efforts du gouvernement dans ce combat’’, a-t-il dit.
 
Les femmes leaders de la région de Thiès se sont engagées à soutenir les actions de l’OFNAC, à la suite de cet atelier de deux jours (29-30 septembre), dont l’objectif est de les mettre à niveau, sur les missions et rôle de l’institution, en vue de combattre la fraude et la corruption à tous les niveaux de la société sénégalaise.

BD/ASG