Sophie Gladima appelle les sociétés minières à aider à la réhabilitation de la route Ndiaganiao-Sandiara
APS
SENEGAL-INFRASTRUCTURES

Sophie Gladima appelle les sociétés minières à aider à la réhabilitation de la route Ndiaganiao-Sandiara

Thiès, 17 sept (APS) - Le ministre des Mines et de la Géologie a appelé jeudi les sociétés minières opérant dans la zone de Ndiaganiao (ouest) à aider cette commune à réfectionner la route qui la relie à Sandiara.

"Nous lançons un appel à toutes les sociétés qui sont dans la zone", a dit Sophie Gladima, leur demandant de mettre à la disposition de cette collectivité territoriale les matériaux dont elle aura besoin pour réfectionner cette route.
 
Elle a fait ce plaidoyer lors d’une cérémonie de distribution de dons aux populations affectées par les carrières de la région de Thiès.
 
Sophie Gladima a demandé aux sociétés minières de "soulager l’Etat" en intervenant dans des travaux publics comme la reconstruction de la route Ndiaganiao-Sandiara. "C’est en nous donnant la main que nous pourrons construire ce pays", a-t-elle dit, s’adressant aux responsables des sociétés minières.
 
La route Sandiara-Ndiaganiao (quatorze kilomètres) est "en très mauvais état depuis quatre à cinq ans", a rappelé le maire de Ndiaganiao, Gana Gning. 
 
"Le président [de la République] avait promis de la réfectionner en 2019", a-t-il rappelé.
 
La ministre des Mines et de la Géologie a évoqué le cas de la commune de Joal, où, selon elle, un canal a été construit avec l’aide des sociétés minières, pour l’évacuation des eaux pluviales. Cet ouvrage a permis de réduire l’ampleur des inondations dans cette commune, selon Sophie Gladima.
 
La contribution des sociétés minières à la construction d’infrastructures dans leur zone d’implantation peut aider à apaiser leurs relations avec les populations locales, a-t-elle dit.

"Cet appel me va droit au cœur", a dit à l’APS le maire de Ndiaganiao, soulignant l’existence de "beaucoup de mines" dans la zone. 
 
Il existe plusieurs routes secondaires à construire pour désenclaver la commune de Ndiaganiao, selon Gana Gning. Il s’agit des routes Ndiaganiao-Tassette, Tassette–Fissel et Ndiaganio-Fissel, a-t-il précisé, souhaitant que la route en latérite Ndiaganiao-Khombole soit bitumée et prolongée jusqu’à Khombole.
 
La société Gécamines, qui opère dans la commune voisine de Ngoundiane, avait réfectionné la piste Khombole-Ndiaganiao et avait promis de la refaire annuellement, selon M. Gning. 
 
Il dit avoir sollicité le directeur de cette entreprise minière pour la réhabilitation de la route Ndiaganiao-Sandiara, mais son interlocuteur lui avait dit ne pas pouvoir y toucher, arguant qu’il s’agit d’une route départementale, ce qui laisse entendre que sa rénovation ne serait pas l’affaire d’une entreprise privée.

ADI/ESF/BK