Thiès : une foule immense a accompagné Marième Diagne à sa dernière demeure
APS
SENEGAL-DIVERS

Thiès : une foule immense a accompagné Marième Diagne à sa dernière demeure

Thiès, 10 mars (APS) - Une foule immense a accompagné mardi à sa dernière demeure, Marième Diagne, une jeune étudiante, morte samedi, après avoir été poignardée à plusieurs reprises dans son domicile du quartier Médina Fall, à Thiès.

Après la prière mortuaire dirigée par l’imam Moustapha Cissé, l’immense cortège s’est ébranlé vers le cimetière musulman de Takhikao où la défunte a été inhumée.

L’étudiante en BTP de l’Institut universitaire de Technologie (IUT) de Thiès Marième Diagne, âgée de 25 ans, a été tuée, selon plusieurs témoignages, par un homme présenté comme son ex-petit ami, aujourd’hui en garde à vue.

Une foule immense, majoritairement des femmes, s’était entassée aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur de la maison mortuaire dès 9 heures, attendant que la victime soit portée en terre.

Ni la mère de la défunte, ni les membres de la famille n’ont voulu parler aux journalistes, préférant observer leur deuil dans le silence.

‘’Comme toute la population sénégalaise, nous sommes tous sous le choc’’, a dit à l’APS, le président de la Conférence des amicales d’étudiants de l’Université de Thiès, Abdoul Aziz Ndiaye.

Pour lui, tout comme sa famille biologique, la famille universitaire a aussi perdu une ‘’sœur et une confidente’’.

‘’Nous laissons à la justice le soin de démêler le vrai du faux’’, a encore dit Abdoul Aziz Ndiaye, faisant part de la ‘’confiance’’ qu’il place en la justice, pour ‘’diligenter et faire la lumière sur cette affaire’’.

Après avoir assisté ‘’en masse’’ à l’enterrement de leur défunte camarade, les étudiants, à travers leurs responsables, comptent retourner, mercredi, au domicile mortuaire, ‘’en compagnie des autorités universitaires’’, pour ‘’présenter officiellement (leurs) condoléances à la famille’’ attristée, annoncent-t-ils.

La Conférence des amicales d’étudiants organisera aussi, mercredi et jeudi, des récitals de Coran, à la mémoire de la disparue, a ajouté son président.

MF/ADI/AKS/MD