Thiès : des journées médicales pour consulter gratuitement 4000 personnes
APS
SENEGAL-SANTE-SOCIAL

Thiès : des journées médicales pour consulter gratuitement 4000 personnes

Thiès, 27 juil (APS) - La 4e édition des journées médicales de la ville de Thiès (JMT), organisées par la mairie de la cité du rail, a démarré vendredi pour deux jours, avec comme objectif de consulter gratuitement et de donner des médicaments à 4.000 personnes, a constaté l’APS.

Soixante-dix praticiens, dont 24 médecins de 14 spécialités, sont mobilisés pour cette action à caractère humanitaire et social, a indiqué à l’APS, le président de la commission d’organisation Ameth Mbaye, en marge de la cérémonie d’ouverture présidée par le maire Talla Sylla. 
 
De la médecine générale, à l’ophtalmologie, en passant par l’ORL, la cardiologie, la diabétologie, la chirurgie dentaire, la dermatologie et la pédiatrie, divers services sont proposés aux populations.
 
"L’édition de cette année, placée sous le thème +les maladies rénales chroniques et l’hypertension artérielle+, est la preuve de notre détermination à participer durablement et activement au renforcement du système de santé de notre ville", a dit le maire.
 
Elle consistera en des consultations gratuites dans 14 spécialités, des dons de sang, des dépistages de maladies, dont le VIH Sida. 
 
Des consultations et soins en néphrologie, des séances de sensibilisation, une conférence sont aussi prévus au cours de ces deux jours. 
 
Des unités mobiles parcourront les quartiers pour des prestations au profit des personnes âgées et à mobilité réduite, a encore annoncé le maire. Autant d’actions qui, a-t-il dit, contribuent à l’amélioration du bien-être des populations de Thiès, "surtout les plus démunies". 
 
L’objectif de ces journées médicales est de "diagnostiquer les maladies récurrentes qui affectent les résidents de Thiès, sensibiliser les populations et les amener à adopter un changement de comportements, faciliter aux malades l’accès aux compétences des médecins", a indiqué l’édile de la capitale du rail.
 
"Cette année, l’accent est mis sur les maladies rénales chroniques pour annihiler les facteurs de risques, et permettre aux populations d’adopter des comportements de nature à éviter ces pathologies", a-t-il poursuivi. 
 
Il s’agit pour M. Sylla de faire face aux attentes des populations, dans le domaine de la santé notamment. 
 
Le maire a expliqué que c’est dans cette optique que la ville de Thiès "adopte sans réserve" la Couverture maladie universelle, en tant qu’outil pour "corriger l’iniquité dans l’accès aux soins de santé". 
 
Se disant convaincu de la nécessité de trouver des moyens de financement communautaires, avec une forte implication des collectivités territoriales, Talla Sylla a lancé un appel aux populations thiéssoises et à la diaspora, pour soutenir cette perspective consistant à venir en appui populations dans le domaine de la santé.
 
Il a fait part de sa disponibilité en tant maire et membre du conseil d’administration de l’hôpital régional, à accompagner, auprès des structures de santé adaptées, la prise en charge des patients chez qui des maladies ont été détectées. 
 
Appuyées par le ministère de la Santé et de l’Action sociale et des partenaires comme l’hôpital régional Amadou Sakhir Ndiéguène ainsi que d’autres hôpitaux privés de la ville, la section de Thiès de l’Association des médecins ressortissants de Ziguinchor, cette opération qui se tient devant la mairie de Thiès, a drainé beaucoup de patients de tous âges, en ce premier jour. 
 
Sous des tentes, des médecins auscultent et prescrivent des ordonnances. Les patients qui se voient prescrire une ordonnance peuvent se rendre dans une pharmacie non loin de là pour disposer de médicaments gratuits. 
 
"L’année dernière, 2.600 personnes ont été consultées. Cette année, on vise un objectif d’au moins 4.000 personnes", a dit Ameth Mbaye. Il a noté que la présente édition est dotée d’un budget d’"environ 10 millions" de francs CFA.
 

ADI/BK