Tabaski : les marchés lougatois suffisamment approvisionnés en oignon et pomme de terre
APS
SENEGAL-SOCIETE

Tabaski : les marchés lougatois suffisamment approvisionnés en oignon et pomme de terre

Louga, 16juil (APS) - Les consommateurs lougatois peuvent compter sur une disponibilité ‘’suffisante des produits de grande consommation’’ qui sont proposés à ‘’des prix accessibles’’ à l’occasion de la fête de la Tabaski, a rassuré, vendredi, le chef du service régional de commerce, Mady Danfakha.
 
Il assure que 152 tonnes de pomme de terre et 100 tonnes d’oignon sont actuellement sur le marché de la région.
 
’’En cette veille de Tabaski, le marché est très bien approvisionné en produits de grandes consommation, à savoir le riz, l’oignon, la pomme de terre et les autres légumes qui entrent dans la préparation du repas de la fête’’, a-t-il dit, dans un entretien avec l’APS.
 
M. Danfakha considère que c’est une situation normale puisque ‘’les commerçants en profitent pour bien échelonner les étales et pour faire de bonnes affaires’’. 
 
’’Nous avons fait des relevés du stock dans le cadre du suivi régulier du marché et nous avons constaté que pour la pomme de terre, les stocks s’élèvent à 152 tonnes et 100 tonnes pour l’oignon’’, a-t-il dit. Il indique que ces stocks couvrent largement les besoins de consommation pour la fête de la Tabaski et même au-delà.
 
S’agissant des prix des denrées, Mady Danfakha juge qu’ils sont ‘’abordables’’ puisque le kilogramme d’oignon est vendu à 250 francs CFA, tandis que le sac s’échange à 5000 francs CFA au détail. 
 
Concernant la pomme de terre, le kilogramme est cédé à 400FCFA et le sac est vendu au détail entre 8000 et 9000 francs CFA.
 
’’Ce que nous avons remarqué cette année, c’est l’arrivée dans le marché de la production locale d’oignon et de la pomme de terre avec les petits producteurs et l’agrobusiness. Ce qui a un peu favorisé la baisse des prix de ces produits’’, a-t-il expliqué.
 
’’Nous sommes rassurés et les consommateurs peuvent aussi l’être puisqu’ils trouveront dans le marché une quantité suffisante d’oignon et de pomme de terre mais également les prix sont accessibles’’, a dit le chef du service régional de commerce.
 
M. Danfakha a cependant signalé une légère hausse des prix sur certaines catégories de produits importés, comme le riz et l’huile en raison des conséquences de la pandémie de Covid-19.
 
Il a invoqué le coût du fret qui a évolué. Il a signalé une ’’rareté des containers’’, indiquant aussi que ‘’dans certains pays’’ exportateurs, les gouvernements ont ‘’pris des mesures de lutte contre le Covid, ce qui a entrainé la fermeture de frontières et le rétrécissement de l’activité économique’’. Selon lui, ‘’cela a impacté les prix au niveau international’’.

SK/ASG/OID