380 millions mobilisés dans le cadre  de l’Initiative des maires pour une autosuffisance en moutons
APS
SENEGAL-SOCIETE

380 millions mobilisés dans le cadre de l’Initiative des maires pour une autosuffisance en moutons


Kaolack, 17 août (APS) - L’Initiative des maires pour une autosuffisance en moutons a déjà mobilisé 380 millions de francs CFA, a appris l’APS, mercredi.


Cette enveloppe est destinée à l’achat de brebis à redistribuer aux ménages pauvres pour leur permettre de disposer de moutons à l’occasion de la célébration de la fête de l’Aïd El Kébir (Kébir). L’objectif est aussi de permettre à ces ménages d’avoir des revenus additionnels à travers l’élevage.

Initié par les maires du Sénégal, ce programme bénéficie de l’appui du ministère de l’Elevage, de l’USAID et du projet Heifer International du Sénégal.

Il vise la lutte contre l’autosuffisance en moutons au Sénégal, mais aussi contre la pauvreté des ménages, indique un document sur le projet.


’’Ainsi, pour chaque maire ayant souscrit à ce projet, il faut réserver un montant d’un à trois millions de francs CFA dans son
budget pour l’achat des brebis qui seront redistribuées aux ménages pauvres préalablement ciblés, à raison de 3 brebis par famille’’, explique la même source.


’’Les ménages pauvres bénéficiaires vont élever ce cheptel pour disposer désormais de moutons de tabaski, mais aussi assurer l’approvisionnement à d’autres ménages pauvres pour leur permettre à leur tour d’avoir des moutons à élever’’, lit-on dans le document.


Ainsi, ces nouvelles familles vont poursuivre le processus et la chaîne continuera en multipliant les moutons, poursuit le texte.


’’Les résultats du programme Initiative des maires pour une autosuffisance en moutons permettront à ces ménages vulnérables
d’avoir de quoi survivre par la vente des moutons mais aussi réduire la pauvreté dans ces zones’’, a indiqué ​le secrétaire permanent de l’Association des maires du Sénégal, Omar Bâ.

’’L’autre avantage est de participer au combat pour l’autosuffisance en moutons lors des fêtes de Tabaski. C’est pour cette raison que les maires du Sénégal ont décidé d’appuyer l’Etat en lançant un projet Initiative de Maire pour l’autosuffisance en moutons’’, a-t-il ajouté. 


Il s’exprimait lors d’un atelier de partage axé sur la mise en oeuvre de l’initiative, organisé par les maires du pôle territoire Sine-Saloum, en collaboration avec le projet Heifer International du Sénégal, représenté par Abdou Karim Guéye. L’atelier avait pour thème : ’’Autosuffisance en moutons au Sénégal’’.



’’Le Sénégal, a-t-il souligné, est confronté à un problème sérieux en matière de moutons. Et, notre pays est obligé d’importer chaque année des moutons de la Mauritanie et du Mali. Alors que nous sommes dans les mêmes réalités géopolitiques que ces deux pays précités’’.


’’Comme le Mali et la Mauritanie, le Sénégal doit se prendre en charge en moutons’’, a avancé M. Bâ, par ailleurs maire de la commune de Ndiob (Fatick).


Il a souligné qu’à travers cette initiative, les maires du Sénégal apportent une contribution forte qui, a-t-il estimé, d’ici 3 ans couvrira l’essentiel des besoins en moutons en faisant de sorte que chaque commune ayant souscrit puisse mettre sur le marché au minimum 600 moutons à la veille de chaque Tabaski.



Le programme est dans une ’’phase opérationnelle’’ et présentera un premier bilan au président de la République, Macky Sall, à la prochaine Journée nationale de l’Elevage, a t-il dit.

AB/OID/ASG