Séjour de scientifiques de la NASA au sénégal, à partir du 29 juillet
APS
SENEGAL-ETATSUNIS-SOCIETE

Séjour de scientifiques de la NASA au sénégal, à partir du 29 juillet

Dakar, 18 juil (APS) - Au total, 45 chercheurs internationaux, astronomes et astrophysiciens de la NASA (National aeronautics and space administration) séjourneront au Sénégal, du 29 juillet au 5 août, pour l’observation de l’occultation par l’astéroïde MU69, a appris l’APS.


Les scientifiques de la NASA qui seront assistés par une vingtaine de chercheurs sénégalais, ont pour objectif "d’observer et de collecter des données sur un objet dénommé 2014MU69, un astéroïde de la Ceinture de Kuiper (une zone de notre système solaire située au-delà de la Planète Pluton) et découvert en 2014
par le télescope spatial HUBBLE", rapporte un communiqué du ministère sénégalais de l’Enseignement supérieur.
 

"Après avoir lancé avec succès, en 2006, la sonde spatiale New Horizons qui a visité la planète Pluton en 2015, la NASA a décidé de poursuivre la mission au-delà de son orbite et il est prévu que la sonde rencontre, le 1 er Janvier 2019, l’astéroïde MU69, à 6 milliards de kilomètres de la Terre", renseigne le communiqué.
 

Il renseigne qu’au cours de l’été 2017, "plusieurs télescopes dans le monde ont profité du passage de l’astéroïde devant une étoile (occultation) pour en apprendre un peu plus à son sujet. Les
observations suggèrent que le corps céleste a une forme bilobée et pourrait même posséder une lune".

 
Selon le communiqué, "dans la nuit du 3 au 4 août 2018, cet objet passera de nouveau devant une étoile, provoquant ainsi une occultation. Depuis la Terre, on disposera alors de zones favorables pour son étude. La zone optimale d’observation’’ devant traverser le Sénégal et la Colombie".


Après plusieurs simulations, la NASA a ainsi choisi de se déployer au Sénégal "pour y effectuer cet important travail qui permettra d’approfondir les connaissances sur l’objet et mieux préparer l’arrivée de la sonde vers sa cible en 2019", apprend-on.
 
Le communiqué fait noter que le président de la République Macky Sall "a donné son agrément à cette mission et a confié l’organisation et la coordination de cette activité au Sénégal au ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation".

Les différents sites d’observation déterminés scientifiquement se trouvent dans les régions de Thiès, Diourbel, Louga et Saint-Louis ajoute-t-on de même source.
 

PON/BK