Sécurité alimentaire : les responsables de programmes invités à harmoniser leurs interventions
APS
SENEGAL-SOCIETE-PERSPECTIVES

Sécurité alimentaire : les responsables de programmes invités à harmoniser leurs interventions

Kédougou, 4 août (APS) - Le secrétaire exécutif du Conseil national de sécurité alimentaire (CNSA), Ali Mohamed Séga Camara a appelé les responsables de projets et programmes intervenant dans ce domaine à harmoniser leurs interventions pour éviter de faire "les mêmes choses" afin d’arriver à plus d’efficience.
 
S’exprimant à l’occasion d’un atelier régional de restitution des résultats de la cartographie des interventions des projets et programmes de sécurité alimentaire et nutrition, mercredi, à Kédougou, il a appelé les acteurs concernés à "une harmonisation des interventions pour éviter que tout le monde fasse la même chose" et arriver à des actions plus efficientes.
 
"L’État accorde une importance capitale à la sécurité alimentaire des populations. C’est pourquoi, il a créé le Conseil national de la sécurité alimentaire (CNSA), qui est notamment chargé d’assurer le suivi de la mise en œuvre des politiques et programmes de sécurité alimentaire", a déclaré le secrétaire exécutif du CNSA. 
 
Ali Mohamed Séga Camara a expliqué que dans ce cadre, cet atelier visait à "présenter le contenu de la Stratégie nationale de sécurité alimentaire et de résilience (SNSAR, 2015-2035), assortie des Priorités résilience-pays (PRP)".
 
La SNSAR, de son côté, vise à "assurer aux populations sénégalaises une sécurité alimentaire durable et une meilleure résilience face aux chocs à l’horizon 2035, en rapport avec le PSE", le Plan Sénégal émergent, a indiqué M. Camara.
 
Il a par ailleurs souligné la nécessité pour les acteurs de s’imprégner davantage du Système national d’alerte précoce et son dispositif de collecte et d’analyse des données, en vue de "mieux suivre la mise en œuvre du plan de riposte 2015".
 
Le dispositif de suivi-évaluation et le système d’information sur la sécurité alimentaire ont présentés à cet atelier présidé par l’adjoint au gouverneur de Kédougou chargé du développement, Khadim Hann.
 
M. Hann a magnifié la volonté du gouvernement de parvenir à une éradication de la faim, en présence des préfets des trois départements de Kédougou, Saraya et de Salémata et d’acteurs de la lutte contre l’insécurité alimentaire.
 
La région de Kolda, comptant 17 projets et programmes de sécurité alimentaire et de nutrition, est la première étape de cette série d’ateliers qui se tiendront jusqu’au 24 août prochain dans les 12 autres régions du Sénégal.
 
CC/BK/PON