Salimata Diop Dieng loue le leadership des femmes de Matam
APS
SENEGAL-SOCIETE-GENRE

Salimata Diop Dieng loue le leadership des femmes de Matam

Younouféré (Ranérou Ferlo), 15 oct. (APS) – Le ministre de la Femme, de la Famille et du Genre, Salimata Diop Dieng, a salué lundi à Younouféré, une localité du département de Ranérou Ferlo, le leadership et l’engagement des femmes de la région de Matam.
 
Mme Dieng s’exprimait lors de la célébration de la Journée internationale de la femme rurale dans cette localité, sur le thème  : "Infrastructures durables, accès aux services publics et protection sociale au service de l’égalité des sexes et de l’automatisation des femmes et des filles en zones rurales".

La manifestation a eu lieu en présence des autorités administratives et locales du département.
 
"Je suis heureuse de célébrer aujourd’hui à Younouféré, avec mes braves sœurs de tout le pays, la Journée internationale de la femme rurale. Cette admirable mobilisation et cette belle organisation illustrent bien le dynamisme de tout le monde et du comité consultatif des femmes du département de Ranérou et de la région de Matam, dont je salue ici le leadership et l’engagement", a-t-elle lancé.
 
Selon elle, "cette belle cérémonie traduit surtout une adhésion à la vision et la politique nationale d’émergence, de promotion et de participation de la femme définie par le président de la République", Macky Sall.
 
Auparavant, elle a procédé à l’inauguration du forage et de la pompe solaire de Younouféré, réalisés par l’ONG Heifer.

Elle a ensuite mis en terre de manière symbolique des graines dans le nouveau périmètre maraîcher des femmes de cette localité, dont elle a visité le collège d’enseignement moyen construit par le gouvernement.
 
Elle a par ailleurs remis aux femmes du département un lot de matériel composé de râteaux, de brouettes, d’arrosoirs, de pelles, de machines à coudre, de congélateurs, de moulins, de chaises et de diverses semences.
 
Une attestation de financement de bourse économique a été également remise aux femmes, ainsi qu’un diplôme de reconnaissance à Pierre Aferrari, président de l’ONG HEIFER International.

ADS/ASG/BK