Saint-Louis : militaires et civils en parfaite communion pour ‘’la retraite aux flambeaux’’
APS
SENEGAL-INDEPENDANCE

Saint-Louis : militaires et civils en parfaite communion pour ‘’la retraite aux flambeaux’’

Saint-Louis, 4 avr (APS) - Les militaires et populations de la commune de Saint-Louis, en parfaite communion, torche à feu à la main, ont sacrifié à la traditionnelle ‘’retraite aux flambeaux’’ en sillonnant les artères de la ville, des quartiers sud au nord de l’île jusqu’à la devanture du palais du gouverneur, a constaté l’APS.

 
Le gouverneur de la région de Saint-Louis, Alioune Aïdara Niang, accompagné de ses adjoints, le colonel Mbaye Cissé, commandant de la zone militaire nord, le colonel de la douane, le commissaire central, le préfet du département, le commandant des sapeurs-pompiers et celui du groupement mobile d’intervention (GMI) ont suivi la parade des marcheurs animée par la fanfare de forces armées de la zone nord.
 
Alioune Aïdara Niang a rappelé l’historique de la tenue de cette ‘’retraite aux flambeaux’’ à la veille de la célébration de la fête de l’indépendance, partout dans le pays, soulignant qu’elle ‘’symbolise la fête de la république qui lie toutes les populations à ces mêmes valeurs d’appartenir à un même peuple’’.
 
Selon lui, les populations de Saint-Louis sont sorties massivement pour fêter avec leur armée et faire corps avec les militaires, tout en s’inspirant des valeurs qu’elle porte, ‘’des valeurs de respect, de ‘’Diom’’ et d’amour à sa patrie jusqu’au sacrifice suprême’’.
 
‘’Le travail et le respect des lois et règlements, une invite que le chef de l’état, Macky Sall, adresse à l’endroit de tous les citoyens, afin que tous adhérent et posent des actes pour une cohésion nationale, comme l’indique le thème de cette fête de l’indépendance, 59eme édition’’, relève le chef de l’exécutif régional.
 
Le thème de cette fête de l’indépendance, édition 2019, porte sur : ” Les forces de défenses et de sécurité dans l’éducation à la citoyenneté et à l’unité nationale : comme levier de l’émergence”.
 
 
 

BD/MD