Remise de kits d’hygiène et lancement de l’aide complémentaire aux migrants de retour, mercredi à Dalifort
APS
SENEGAL-SANTE-MIGRATION

Remise de kits d’hygiène et lancement de l’aide complémentaire aux migrants de retour, mercredi à Dalifort

Dakar, 22 juin (APS) - L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) procédera, mercredi, à Dakar, à une remise des kits d’hygiène et au lancement de l’aide complémentaire aux migrants de retour, a appris l’APS.
 
La cérémonie prévue à 15h à la Mairie de Dalifort sera présidée par Amadou François Gaye, Directeur Général de la Direction générale d’appui aux sénégalais de l’extérieur (DGASE), en présence de Idrissa Diallo, Maire de Dalifort, de Irene Mingasson, ambassadrice de l’Union Européenne au Sénégal et de Bakary Doumbia, Chef de mission OIM Dakar.
 
Ils procéderont au lancement de l’aide complémentaire destinée aux migrants de retour assistés, selon un communiqué reçu de l’OIM, soulignant que cette aide complémentaire "constitue une partie du montant de la réintégration fixée par le Gouvernement pour chaque migrant assisté".
 
La même source indique que "cette initiative témoigne de la collaboration étroite entre l’OIM et le Gouvernement du Sénégal dans l’assistance aux migrants de retour dans la lutte contre la Covid-19".
 
Elle souligne qu’à travers la distribution de kits d’hygiène et d’une aide complémentaire, l’OIM "entend apporter sa contribution dans la lutte contre la pandémie du coronavirus en soutenant ainsi tous les migrants assistés dans le cadre de +l’Initiative Conjointe UE-OIM pour la Protection et la Réintégration des Migrants+’’.
 
Cette remise vient clore l’étape de distribution de kits dans la région de Dakar après Saint Louis, Guédiawaye et Kayar, précise-t-on.
 
Des migrants de retour des régions de Thiès, Fatick, Kaolack, Louga, Matam, Tambacounda et Kolda ont également bénéficié des kits d’hygiène afin "de mieux se prémunir contre le coronavirus, de protéger leurs communautés et de limiter la propagation de la Covid-19", rappellent les initiateurs.
 
Ils annoncent que l’aide complémentaire sera également donnée aux migrants bénéficiaires des kits d’hygiène dans toutes les régions du Sénégal.
 
Les responsables de l’OIM rappellent que depuis l’apparition du premier cas de Covid-19 au Sénégal, le 02 mars, le gouvernement "a pris une série de mesures pour protéger la population et combattre la pandémie". 
 
Si certaines activités ont connu un arrêt temporaire, la réintégration et l’assistance aux migrants de retour de l’OIM "se poursuivent dans le respect des mesures sécuritaires et sanitaires mises en place par l’Etat du Sénégal dans ce contexte de Covid-19".
 
Le communiqué précise que ces activités s’inscrivent dans le cadre de "l’Initiative Conjointe UE-OIM pour la Protection et la Réintégration des Migrants" financé par l’Union européenne et mis en œuvre par le ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur et le bureau pays de l’OIM.


OID/ASB