Kaffrine veut réhabiliter sa grande mosquée
APS
SENEGAL-RELIGION-INFRASTRUCTURES

Kaffrine veut réhabiliter sa grande mosquée

Kaffrine, 18 mars (APS) - Des responsables de la communauté musulmane de la commune de Kaffrine (centre) ont tenu une assemblée générale dimanche, en vue de s’accorder sur les voies et moyens de réhabilitation de la grande mosquée de la capitale du Ndoucoumane, a constaté l’APS.

Cette AG visait à "définir ce qu’on veut faire, camper certains axes d’orientation et mettre en place un bureau pour la réhabilitation de la grande mosquée de Kaffrine", a expliqué à des journalistes Mamadou Gaye, le chargé de communication du bureau pour la réhabilitation de la grande mosquée de Kaffrine.
 
"La communauté des croyants de Kaffrine veut arriver dans un bref délai à ériger la belle grande mosquée que nous avons tous à cœur de mettre en œuvre", a ajouté M. Gaye, par ailleurs, principal du collège Babacar Cobar Ndao de Kaffrine.
 
Selon lui, il va s’agir d’une tâche "très difficile", compte tenu du souhait de la communauté musulmane de Kaffrine de disposer d’une mosquée dotée d’une "belle architecture", ce qui devrait "nécessiter beaucoup d’investissements".
 
"Nous voulons créer les synergies nécessaires pour que chaque Kaffrinois se sente concerné, impliqué et se mette à la disposition de la grande mosquée de Kaffrine pour apporter ses moyens, ses compétences et oublier ses propres relations personnelles pour le service de ce lieu de culte", a dit M. Gaye.
 
Il a ainsi appelé la population de Kaffrine à se mobiliser, de même que la diaspora les partenaires et amis de Kaffrine pour arriver à cette rénovation, avant de déplorer le niveau de dégradation, le sous-équipement, et la qualité des infrastructures de cet édifice religieux.
 
L’imam Cheikh Tidiane Ndao a lui, demandé, aux collectivités territoriales de Kaffrine et à l’Etat du Sénégal de penser à allouer des ressources à la communauté musulmane de Kaffrine pour cette réhabilitation.
 
Les infrastructures de base de la grande mosquée de Kaffrine datent de 1975. Le tracé de l’édifice religieux remonterait à 1896.
 

MNF/BK/SBS