Recrudescence des accidents : Angélique Manga préconise la tenue des états généraux de la sécurité routière
APS
SENEGAL-TRANSPORT-PERSPECTIVES

Recrudescence des accidents : Angélique Manga préconise la tenue des états généraux de la sécurité routière

Ziguinchor, 26 août (APS) - Le ministre-conseiller à la présidence de la République Aminata Angélique Manga a préconisé lundi la tenue des états généraux de la sécurité routière et la révision du processus de délivrance des permis de conduire face à la recrudescence des accidents sur les routes sénégalaises.

"Ce que je ne peux pas comprendre, c’est que comment un tel accident a pu se produire alors qu’il ne pleuvait pas, la route est bonne et droite’’, a-t-elle déclaré à des journalistes.
 
Mme Manga réagissait au sujet de l’accident ayant impliqué un camion et un véhicule de transport dit "sept places", à hauteur du village de Kaléane, sur la route d’Oussouye, dans la région de Ziguinchor (sud).
 
Six personnes au moins dont un bébé de 6 mois ont trouvé la mort sur le coup suite à cet accident dans lequel deux blessés graves ont été également enregistrés. 
 
’’Après le collision, le camion remorque a trainé le véhicule de +7 places+ sur une distance de trente mètres broyant tous ses passagers", s’est indignée Aminata Angélique Manga.
 
Cet accident intervient 15 jours après celui survenu à Badiouré un village situé dans le département de Bignona et qui avait fait six morts et plus de soixante blessés. 
 
Cette série a été inaugurée le premier août dernier, date à laquelle un camion s’était renversé sur le pont d’Emile Badiane avant de plonger en pleine mer faisant six morts et un rescapé.
 
‘"Il y a urgence à faire et à tenir les états généraux de la sécurité routière face à cette recrudescence des accidents sur les routes sénégalaises. Tout ce qui est délivrance des permis de conduire doit être revu. Il faut aussi revoir l’aptitude des personnes qualifiées à disposer de cette pièce", a préconisé l’ancienne ministre de la Microfinance et de l’Economie solidaire qui s’est rendue sur le site de l’accident à Kaléane.
 
La ministre-conseiller à la présidence de la République qui s’est dite "triste et bouleversée par cette série macabre sur les routes sénégalaises".
 
Elle a invité les autorités à "revoir tout le processus de délivrance des permis de conduire aussi bien pour les gros porteurs, qu’aux véhicules de transport en commun et aux particuliers".
 

MTN/BK