Rappel à Dieu du khalife El Hadj Mame Abdou Cissé : les condoléances de l’Etat à Diamal
APS
SENEGAL-RELIGION-FUNERAILLES

Rappel à Dieu du khalife El Hadj Mame Abdou Cissé : les condoléances de l’Etat à Diamal

Diamal (Mbirkelane), 14 fév (APS) - Le ministre conseiller Assane Diop a conduit la délégation gouvernementale dépêchée à Diamal pour présenter, au nom du président de la République, les condoléances de l’Etat suite au rappel à Dieu, mercredi, du khalife El Hadj Mame Abdou Cissé, inhumé jeudi.

La prière mortuaire a été dirigée par son frère Serigne Modou Cissé. Le défunt khalife repose désormais au cimetière de Diamal, auprès de son père.
 
Son inhumation a eu lieu en présence de chefs religieux de la région de Kaffrine et de délégations venues de Touba (centre) et de Tivaouane (ouest), sous la direction de Serigne Bassirou Mbacké Nawel et de Serigne Mansour Sy.
 
Il y avait également le khalife de Pire, Serigne Mamour Cissé, le représentant de Léona Niassène, Serigne Ameth Niass, entre autres personnalités venus présenter leurs condoléances.
 
Le ministre-conseiller Assane Diop, par ailleurs président du conseil départemental de Koungheul, a présenté à la famille du défunt les condoléances de l’Etat.
 
 
"Le chef de l’Etat présente, au nom de la nation, ses condoléances attristées à la famille de Diamal et à la Oummah islamique", a-t-il dit, avant d’ajouter : "Le président Macky Sall exprime sa compassion à la famille de Diamal. Il a perdu un véritable ami’".
 
La délégation conduite par M. Diop comprenait notamment le secrétaire d’Etat chargé du réseau ferroviaire, Mayacine Camara, des autorités administratives de Kaffrine et des élus locaux.
 
Une délégation du haut conseil des collectivités territoriales (HCCT) est également annoncée ce vendredi à Diamal.
 
 
El Hadj Mame Abdou Cissé, 5e khalife de Diamal, est le premier petit-fils d’El Hadji Abdoulaye Cissé dit Borom Diamal à avoir accédé au khalifat de ce village situé dans le département de Birkelane. 
 
Son père, Aladji Babou Mariétou, fut le premier khalife de Diamal, où a été créée en 1910 une école d’enseignement du droit islamique, de la grammaire arabe, de l’astronomie, etc., selon Djim Ousmane Dramé, chercheur au département d’islamologie de l’Institut Fondamental d’Afrique noire de l’Université Cheikh-Anta-Diop de Dakar.
 
Le fondateur de l’école de Diamal, El Hadji Abdoulaye Cissé, né vers 1840 à Wanar, dans la région de Kaolack (centre), fut un érudit musulman qui se rendit en Mauritanie entre 1876 et 1883 pour apprendre les sciences islamiques, ajoute M. Dramé.
 
Selon ce dernier, le village de Wanar abrite l’une des plus anciennes mosquées du Sénégal.
 
El Hadj Modou Mame Cissé est le nouveau khalife de Diamal. Il remplace son frère aîné à la tête de la communauté de Diamal.
 

MNF/BK