PUDC : près de 2000 équipements destinés à alléger les travaux domestiques
APS
SENEGAL-SOCIETE

PUDC : près de 2000 équipements destinés à alléger les travaux domestiques

Kaolack, 19 oct (APS) - Le chef de l’Etat, Macky Sall, a réceptionné mercredi soir à Kaolack (centre) près de 2.000 équipements post-récoltes, qui devraient contribuer à l’allègement travaux domestiques, à l’initiative du Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC), a constaté l’APS.
 
La cérémonie de réception de ces 1861 équipements post-récoltes s’est déroulée devant la gouvernance de Kaolack, en présence des populations, du secrétaire d’Etat chargé du PUDC, Souleymane Jules Diop, du directeur national du PUDC, Cheikh Diop, et du représentant-résident du PNUD, Fatou Bintou Djibo, par ailleurs coordinatrice du Système des Nations Unies au Sénégal, etc. 
 
Ces équipements d’un coût de 2,541 milliards de francs CFA, composés pour l’essentiel de moulins à mil, de décortiqueuses à mil, de broyeuses d’arachide et de presses à huile, sont destinés aux régions de Kaolack, Kaffrine, Tambacounda et Kédougou. 
 
Ce matériel cible 860 000 femmes de 98 communes pour au moins 2000 emplois. "Ces équipements permettront d’alléger les travaux des femmes", a dit Macky Sall, qui parle d’une politique de mise à disposition de moyens modernes permettant à la gent féminine de participer au développement économique et social du Sénégal.
 
Le chef de l’Etat a salué l’expertise du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) dans la mise en œuvre du PUDC, déroulé avec "célérité et transparence", exprimant "un satisfécit global" à toute l’équipe du programme. 
 
Dans la région de Kaolack, le PUDC prévoit de distribuer au total 433 équipements dont 164 moulins à mil, 120 décortiqueuses à mil, 53 broyeuses d’arachide, 55 presse à huile, pour un coût de plus de 577 millions de francs CFA.
 
Il y aura 284 villages bénéficiaires répartis entre 18 communes, soit une population estimée à plus de 191 000 habitants. Il est de même attendu la création de 284 emplois directs. 
 
La région de Kaffrine se verra livrer, pour plus de 418 millions de francs CFA, 345 équipements dont 127 moulins à mil, 116 décortiqueuses à mil, 29 broyeuses d’arachide et 38 presses à huile. 
 
En seront bénéficiaires, 224 villages de 23 communes soit une population estimée à plus de 228 000 habitants, pour au moins 224 emplois directs.
 
Pour un coût de 1 007 197 000 francs Cfa, la région de Tambacounda aura un quota de 675 équipements dont 232 moulins à mil, 143 décortiqueuses à mil, 160 broyeuses d’arachide et 62 presses à huile. 
 
Le nombre de villages bénéficiaires est de 361, répartis entre 41 communes, soit une population estimée à plus de 352 000 habitants, pour 362 emplois directs. 
 
Pour un coût de plus de 511 millions de francs CFA, la région de Kédougou aura au total un quota de 408 équipements dont 122 moulins à mil, 90 décortiqueuses à mil, 65 broyeuses d’arachide et 44 presses à huile. 
 
Ces équipements seront distribués dans 153 villages répartis entre 16 communes, soit une population estimée à plus de 87 000 habitants. Il est attendu dans ce cadre la création d’au moins 153 emplois directs. 
 
Au total, le PUDC a prévu de distribuer plus de 5400 équipements post-récoltes. 
 
OID/BK