Inondations : les ouvrages réalisés à près de 60 % à Keur Massar et ses environs (ministre)
APS
SENEGAL-INFRASTRUCTURES

Inondations : les ouvrages réalisés à près de 60 % à Keur Massar et ses environs (ministre)

Mbao, 27 avr (APS) – Le taux d’exécution des ouvrages destinés à la prévention des inondations à Keur Massar et ses environs (ouest) avoisine 60 %, a révélé, mardi, à Mbao (ouest), le ministre des Collectivités territoriales, du Développement et de l’Aménagement des territoires, Oumar Guèye.
 
‘’Le taux d’exécution des ouvrages a beaucoup avancé. Je pense que nous ne sommes pas loin des 60 % d’exécution. Rappelez-vous que lors de notre dernière visite, nous étions autour des 20,25 %. Il y a eu une accélération’’, a expliqué M. Guèye.
 
Le porte-parole du gouvernement faisait le point d’une visite des ouvrages construits pour réduire les inondations dans la commune de Keur Massar et ses environs. Ces travaux sont menés dans le cadre le cadre de la phase 2 du Projet de gestion des eaux pluviales et d’adaptation au changement climatique (PROGEP2).
 
Oumar Guèye a effectué sa visite dans cette partie de la banlieue dakaroise en compagnie du gouverneur de Dakar, d’autres autorités administratives et communales, et des responsables des entreprises chargées de construire les ouvrages.
 
‘’Le seul point où il n’y a pas eu d’évolution, il faut le dire, c’est peut-être au niveau du marigot de Mbao. Mais on nous assure que les travaux vont démarrer dans une semaine au maximum’’, a-t-il assuré.
 
Oumar Guèye dit suivre quotidiennement l’évolution des travaux de ces ouvrages et faire le point une fois par semaine, avec le directeur de l’Agence de développement municipal (ADM).
 
‘’S’il y a un chantier qui est très, très bien suivi par le président Macky Sall, c’est bien le PROGEP2 (…), pour que les inondations puissent être réglées, de manière à soulager les populations de Keur Massar et ses environs. C’est la raison pour laquelle nous suivons de très près ces chantiers. C’est notre deuxième visite en l’espace de deux mois’’, a-t-il souligné.
 
‘’Les travaux avancent. Il y a une partie du profilage du marigot de Mbao qui nécessite une accélération (…) Nous sommes satisfaits de la visite, mais nous demandons aux entreprises d’accélérer le rythme’’, a poursuivi M. Guèye.
 
Selon lui, la construction des ouvrages va coûter 15 milliards de francs CFA. Les travaux sont exécutés par l’ADM. 


SG/ASG/ESF