Près de 54 milliards de francs Cfa pour l’insertion de jeunes ruraux
APS
SENEGAL-AGRICULTURE-FINANCEMENT

Près de 54 milliards de francs Cfa pour l’insertion de jeunes ruraux

Diamniadio, 12 mars (APS) – Le projet ’’Agri-jeunes Tekki ndawni’’ va permettre à terme l’insertion socio professionnelle de plus de 45 000 jeunes ruraux de huit régions dans les filières agro-sylvo pastorales et halieutiques, a appris l’APS.
 
Cette initiative financée à hauteur de 54 milliards par le Fonds international de développement agricole (FIDA) pour une durée de 6 ans vient renforcer le dispositif de promotion de l’emploi et de l’entrepreneuriat des jeunes, a expliqué le Secrétaire général du ministère de l’Agriculture et de l’Equipement Rural, Pape Malick Ndao.
 
Il présidait vendredi à la sphère ministérielle de Diamniadio une signature de conventions entre le projet, le collège des jeunes du Conseil national de concertation des ruraux et le Conseil national de la jeunesse. 
 
Pour la première année d’opérationnalisation (2021) du dispositif d’appui, le Comité national de pilotage a fixé un objectif de 11 000 jeunes bénéficiaires pour un budget de 7 milliards dont 1,5 milliards en renforcement de capacités, trois milliards en subvention directe pour financer 7500 jeunes en formation et insertion, a expliqué le Secrétaire général. 
 
’’La jeunesse principale force vive de la nation doit bénéficier davantage des retombées du dynamisme du secteur agricole et des immenses potentialités que regorge le monde rural’’, a dit le Secrétaire général. 
 
’’C’est tout le sens qu’il convient de donner à la mise en place de ce projet ‘’Agri-jeunes’’, résultat de la collaboration du gouvernement et de partenaires financiers’’, a salué Pape Malck Ndao.
 
Les conventions ont été signées avec ces structures de jeunes pour faciliter le processus de mobilisation, d’enrôlement et d’orientation, a-t –il expliqué.
 
L’objectif est aussi de créer les conditions d’un système d’alerte et de veille à travers leurs organes par leurs membres qui feront partie des comités de sélection au niveau régionale, départementale et communale.

Les jeunes membres du CNCR et du CNJS auront ’’un rôle très actif dans la mobilisation des jeunes et dans la diffusion de l’information’’. 
 
Les deux organisations seront membres des comités chargés de la sélection.

Le projet ‘’Agri-jeunes’’ qui cible exclusivement les jeunes ruraux devra à terme permettre à 450 000 personnes de bénéficier des retombées du projet, selon son coordonnateur Massamba Diop
 
Mis en œuvre à Kaolack Fatick Diourbel Louga Thiès Ziguinchor et Sedhiou, le projet devra ‘’promouvoir l’inclusion socio professionnel des jeunes dans des activités rentables au niveau des chaines de valeur agro-sylvo pastoral et halieutique avec comme objectif d’orienter 150 000 jeunes dans ces huit régions’’, a-t –il ajouté. 
 
Le projet est exclusivement réservé aux jeunes ruraux âgés entre 15 et 35 ans avec une cible de 50% de femmes pour une parité parfaite.
 
 

ADL/OID