Magal de Porokhane : le gouverneur de Kaolack s’attend à une organisation réussie
APS
SENEGAL-RELIGION

Magal de Porokhane : le gouverneur de Kaolack s’attend à une organisation réussie

Porokhane, 24 fév (APS) – Le gouverneur de la région de Kaolack (centre), Alioune Badara Mbengue, a fait part de son optimisme relativement à la réussite de l’organisation du Magal de Porokhane, manifestation religieuse dédiée à Sokhna Mame Diarra, mère d’Ahmadou Bamba Mbacké, fondateur de la confrérie mouride.
 
Le chef de l’exécutif régional de Kaolack s’adressait à des journalistes au sortir d’un comité régional de développement (CRD) tenu dans la cité religieuse de Porokhane dans le cadre de l’évaluation des préparatifs de l’évènement prévu le 5 mars.
 
"Nous venons de tenir le CRD d’évaluation des préparatifs du Magal de Porokhane après une visite de travaux. Au terme de tout cela, nous pouvons dire que nous allons vers un Magal réussi", a notamment déclaré le gouverneur.
 
Pour répondre aux préoccupations sécuritaires du comité d’organisation du Magal, quelque 700 policiers seront déployés pour veiller au bon déroulement de l’évènement. Des éléments de la police devant faire partie d’un dispositif global comprenant des gendarmes et des sapeurs-pompiers, a-t-on appris lors de la réunion.
 
Par exemple, 130 éléments de la Brigade nationale des sapeurs-pompiers feront le déplacement sur la zone avec une logistique constituée de 8 ambulances, 4 véhicules anti-incendie, et deux autres de secours routier, de même qu’un personnel d’appoint aux agents des services de l’hydraulique dans le ravitaillement et la distribution de l’eau.
 
Des opérations de sécurisation entreprises par la gendarmerie nationale ont été lancées le lundi dernier, alors qu’un plan spécial de circulation basé sur un arrêté préfectoral sera appliqué dans le cadre de ce Magal qui draine habituellement des milliers de fidèles.
 
La police des frontières est par ailleurs à pied d’œuvre par le biais de patrouilles pour accueillir les pèlerins devant provenir éventuellement de pays touchés par le Covid 19, a-t-on appris.
 
Par ailleurs, la Croix-Rouge sénégalaise compte déployer 300 volontaires alors qu’un cadrage médical articulé a déjà été élaboré par la région médicale de Kaolack.
 
Le médecin-chef de la région, Aïssatou Barry Diouf, a ainsi assuré lors de la réunion que des médicaments seront disponibles pour une valeur de 12 millions.
 
Elle a également annoncé le déploiement de de 23 ambulances, d’une unité mobile du ministère de la Santé et de l’Action sociale et l’érection de 25 postes médicales avancés.
 
Pour compléter le dispositif sanitaire et assurer une meilleure prise en charge d’éventuels accidentés de la circulation, l’hôpital régional El Hadji Ibrahima Niasse déroulera un plan entre le 3 et le 7 mars.
 
Le service national d’hygiène n’est pas en reste à travers des opérations de désinfection et désinsectisation devant démarrer mercredi dans la cité religieuse de Porokhane.
 
Il a par ailleurs été signalé lors du CRD que les services hydrauliques avaient déjà procédé à l’entretien et à la réparation des forages, tandis que 36 camions citernes et une trentaine de bâches à eau seront mis au service du comité d’organisation.
 
Le président dudit comité, Serigne Bassirou Mbacké, a de son côté exprimé sa satisfaction relativement au dispositif annoncé pour un bon déroulement du Magal non sans réitérer un appel à la prudence aux usagers de la route.                              


AFD/AMD/AKS/ASB