Casamance : plus qu’une trêve, c’est une accalmie (gouverneur)
APS
SENEGAL-PAIX-PROCESSUS

Casamance : plus qu’une trêve, c’est une accalmie (gouverneur)


Ziguinchor, 15 juil (APS) – Le gouverneur de la région de Ziguinchor, Al Hassan Sall, a salué vendredi les efforts accomplis dans la recherche d’une paix définitive en Casamance, indiquant que plus qu’une trêve, c’est une accalmie qui règne en ce moment au sud du pays.


‘’Il y a eu des acquis considérables dans la prise en charge de la sécurité des populations et de leurs biens et le chef de l’Etat travaille à la préservation de ces acquis’’, a-t-il dit.


Al Hassan Sall présidait l’ouverture d’un atelier de partage d’expériences sur le lien entre les problèmes de l’environnement et la question des migrations, initié par l’Agence de Presse Sénégalaise (APS) et la Fondation Konrad Adenauer (FKA).


Selon le gouverneur de la région de Ziguinchor, plus qu’une amélioration dans la recherche de la paix en Casamance, il y a une accalmie, même s’il peut y avoir par moment des actions incontrôlées. ‘’L’essentiel est que les différents responsables sentent le besoin de donner à la région de Ziguinchor, voire à la région naturelle de Casamance, une chance de pouvoir émerger’’, a-t-il dit.


En d’autres termes, il s’agit d’’’appuyer les populations, les sécuriser, sécuriser leurs biens, pour que les gens puissent travailler", a-t-il précisé. Il a souligné que ’’les autorités, en relation avec les forces de défense et de sécurité, y travaillent", avec en prime une "embellie" qui "commence à se faire sentir’’.


D’ailleurs, les populations qui avaient déserté les villages commencent à revenir et bénéficient de l’accompagnement des autorités, notamment dans le cadre de la sécurisation des personnes et de leurs biens.

LTF/ASG