Prés de 96% acteurs culturels ont subi des pertes dues à la Covid-19 (étude)
APS
SENEGAL-SANTE-CULTURE

Prés de 96% acteurs culturels ont subi des pertes dues à la Covid-19 (étude)


Dakar, 20 mai (APS) - Quelque 95,9 % des acteurs culturels ont subi des pertes dues à la pandémie de la Covid-19, a indiqué, jeudi, Docteur Elhadji Malick Ndiaye, anthropologue, précisant que ces pertes sont le fait d’annulation de contrat, d’interdiction de voyages et de spectacles.

’’95,9% des acteurs culturels ont répondu par Oui à la question de savoir +avez-vous subi des pertes durant la pandémie de la Covid-19+ contre 4,1% qui ont répondu par Non’’, a soutenu Docteur Elhadji Malick Ndiaye.

Il présentait, jeudi, l’étude intitulée ’’Les impacts de la Covid-19 sur les acteurs culturels : résultats préliminaires et recommandations’’, à l’occasion du panel ’’Sciences sociales et la lutte contre la Covid-19’’ de l’Académie nationale des Sceiences et techniques du Sénégal (ANSTS).

Cette présentation entre dans le cadre de l’atelier national virtuel d’information et de sensibilisation des décideurs politiques sur les impacts des interventions non pharmaceutiques visant à endiguer le taux d’infection par Covid-19 au Sénégal.

Cette enquête téléphonique, a-t-il noté, ’’a concerné 441 personnes avec la participation des acteurs culturels de toutes catégories (arts visuels, thêatre, cinéma et audiovisuel, musique, lettres, galerie d’art entre autres’’.
 
’’Toutes les régions sauf Kédougou, Fatick et Matam ont été enquêtées avec la présence d’une femme sur 10 personnes interrogées’’, a ajouté l’anthropologue.
 
Aussi, ’’plusieurs emplois et contrats ont été supprimés ou mis à rude épreuve par la pandémie’’, a relevé Docteur Elhadji Malick Ndiaye, du Laboratoire de recherche sur les transformations économiques et sociales de l’institut Fondamental d’Afrique Noire (IFAN).

Il a fait état de ’’pertes subies’’ par les acteurs culturels à cause des annulations de contrat, des interdictions de voyages et spectacles.

Revenant sur l’objectif de cette recherche, il a souligné qu’il ’’s’agissait d’évaluer l’impact de la pandémie Covid-19 sur le secteur culturel au Sénégal’’. Il s’agira, entre autres, de ’’déterminer les effets de la stratégie de riposte sur les emplois et autres activités culturelles’’.
 
Dans les pistes d’actions proposées, Docteur Moustapha Seye qui a aussi participé à cette étude a indiqué qu’il faut ’’travailler à la régularisation des structures culturelles et mieux renforcer les domaines culturels à fortes capacités de créations d’emplois (compagnies thêatrales, danse, groupe de musique) en facilitant la formation, la mobilité et l’accès au financement’’.
 
Il a aussi suggéré l’instauration ’’d’un dispositif de suivi régulier et de mise à jour des acteurs culturels avec une base de données régulièrement actualisée’’. La pandémie ’’a engendré un manque à gagner pour l’écrasante majorité des acteurs culturels’’, selon lui.
 
SKS/OID