Plus de 66 milliards FCFA alloués au ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur
APS
SENEGAL-DIPLOMATIE-BUDGET

Plus de 66 milliards FCFA alloués au ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur

Dakar, 11 déc (APS) - L’Assemblée nationale a adopté à la majorité, vendredi, le projet de budget du ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur dont les crédits de paiement s’élèvent à 66 milliards 447 millions 748 mille 835 FCFA pour l’exercice budgétaire 2021, a appris l’APS. 
 
Les autorisations d’engagement prévues pour ce département ministériel se chiffrent à 91 milliards 586 millions 952 mille 184 FCF, relève le rapport de la commission des finances et du contrôle budgétaire. 
 
Selon le document consulté par l’APS, le budget de ce ministère pour l’exercice 2021 est structuré autour de quatre programmes, notamment la coopération bilatérale et multilatérale, la promotion de la diplomatie économique. 
 
Il y a aussi la gestion des Affaires consulaires et la promotion des Sénégalais de l’extérieur, ainsi que le pilotage, la gestion et la coordination administrative.
 
Le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, Aissata Tall Sall, déclare que ‘’son ministère a pu mener à bien l’essentiel des activités inscrites dans son Document de Programmation pluriannuelle des Dépenses (DDPD) et traduites dans les Projets annuels de Performance (PAP) de ses quatre programmes susmentionnés’’.
 
Pour elle, ‘’les résultats engrangés en 2020 par ces différents programmes restent plus que satisfaisants avec un taux d’exécution des crédits évalué à 80 %’’.
 
A cet égard, elle a rappelé ‘’la signature, depuis le 1 er mars 2020, d’une convention avec la société d’assurance « Allianz Care », leader mondial en la matière, pour la couverture sanitaire globale de nos diplomates vivant dans plus de cinquante pays’’.
 
S’agissant des missions traditionnelles de son ministère, notamment le renforcement de la coopération bilatérale et multilatérale, elle note que ‘’des résultats probants ont été enregistrés dans la promotion de la paix et de la sécurité, la diplomatie de bon voisinage, la protection des droits de l’homme ainsi que la gestion des affaires juridiques et consulaires’’.
 
Elle a rappelé ‘’la brillante réélection du Sénégal au Conseil des Droits de l’homme avec le meilleur score de tous les pays élus, l’élection de notre pays à la Commission Africaine des Droits de l’homme et des Peuples (CADHP), au titre de la période 2020-2026 (..)’’.
 
Le ministre a aussi souligné ‘’les visites de nombreuses hautes autorités de pays partenaires avec la signature d’importantes conventions, ainsi que la tenue de nombreuses consultations bilatérales et multilatérales, à format présentiel ou virtuel, sur les questions internationales, africaines et sous-régionales’’.


DS//MD/ASG