KMS3 : vers le démarrage de la mise en service industrielle
APS
SENEGAL-HYDRAULIQUE

KMS3 : vers le démarrage de la mise en service industrielle

Keur Momar Sarr (Louga), 27 jan (APS) - Le transfert des eaux de l’usine KMS 3 vers les canalisations va bientôt démarrer, a fait savoir, mercredi, le Directeur général de la SONES, Charles Fall.
 
Les techniciens "s’apprêtent à démarrer tout ce qui est mise en service industrielle, c’est à dire commencer à envoyer l’eau dans les canalisations", a t-il dit.

"Nous sommes satisfaits des travaux, car nous avons terminé la phase de mise au point et nous sommes en plein régime. Nous avons testé les ouvrages séparément et ces tests sont concluants", a-t-il assuré lors d’une visite à l’usine KMS3 des membres du conseil d’administration de la SONES.

"Ce qui nous fait espérer que d’ici la fin du premier trimestre, l’eau pourra profiter aux populations de Thiès, Mbour et Dakar", a-t-il promis, soulignant que c’est "une phase complexe et une opération délicate".
 
"Lorsque nous aurons terminé sur ce site (KMS3), nous allons commencer à nettoyer la conduite longue de 216 kms et de 1,5Km de diamètre. C’est à peu prêt un milliard 300millions de litres d’eau pour nettoyer, rincer la conduite et vidanger l’eau", a expliqué Charles Fall.
 
Selon lui, c’est au terme de cette étape que la conduite sera à nouveau remplie d’eau de la même quantité en y rajoutant du chlore pour la désinfecter afin de la mettre à la disposition des populations. 
 
"Nous en sommes quasiment au dernier virage. Dans un premier temps, nous injecterons 100 millions de m3 d’eau puisque pour renvoyer la capacité d’eau prévue sur Dakar, il nous faut un surpresseur pour booster l’eau à partir de Mékhé( Thiès) pour des raisons topographique et technique’’, a t-il expliqué.
 
Le Directeur général de la SONES a fait savoir que "les travaux du surpresseur viennent de démarrer" et que dans 15 mois, les 100 millions de m3 restant seront mobilisés.

"Pour le moment, ce sont 100 millions de m3 qui vont impacter directement sur le réseau existant, et surtout les quartiers situés en hauteur et dans la banlieue dakaroise. Ce n’est que dans la seconde phase que les nouveaux pôles et quartiers vont en bénéficier", a-t-il promis.
 
Le Directeur de l’Hydraulique, Alioune Kaly Gaye, qui a pris part à la visite s’est dit "satisfait" du niveau d’exécution des travaux qui étaient à 97%.
 
"Nous sommes venus au nom du Conseil d’administration de la SONES pour venir constater l’avancement des travaux et nous sommes satisfaits de ce que nous avons vu. Les travaux sont exécutés à 97%", s’est-il rejoui.
 
KMS3 dont la construction a démarré en avril 2018 est présentée comme le plus important ouvrage hydraulique du Sénégal. 

L’infrastructure est bâtie dans une localité située au bord du Lac de Guiers d’où est prélevé l’essentiel de l’eau courante de Dakar et de certaines zones urbaines.
 
L’usine, une fois mise en service, va produire 100.000 m3 d’eau/jour, c’est-à-dire 100 millions de litres d’eau par jour durant sa première phase, puis 200.000 m3 d’eau/ jour dans la deuxième phase, afin d’améliorer la qualité de l’eau pour un million de personnes et sa disponibilité 24h sur 24 dans les ménages.

SK/OID/AKS