ODD : Les décideurs invités à prendre des
APS
SENEGAL-SOCIETE

ODD : Les décideurs invités à prendre des "actions concrètes’’

Dakar, 25 sept (APS) - Des membres de la société civile regroupés autour d’une plateforme ont appelé lundi tous les chefs d’Etat du monde à respecter leurs engagements à travers des ‘’actions concrètes’’, pour la mise en œuvre des objectifs de développement durable (ODD) de manière efficace.
 
Célébrant le deuxième anniversaire de l’Agenda 2030 et des ODD, lundi à Dakar, cette plateforme, à l’instar ‘’des milliers de citoyens dans plus de 107 pays et villes du monde entier, a élevé la voix pour [demander] aux dirigeants du monde de respecter les engagements pris en 2015’’, a expliqué le coordonnateur de l’organisation ‘’Global Call to Action against poverty’’ (GCAP), Oumar Sow.
 
Point focal de l’organisation de cette journée initiée avec d’autres organisations, Oumar Sow a relevé ‘’l’urgence pour les gouvernants de s’atteler à la réalisation des 17 objectifs pour le développement [de façon] à ne laisser personne en rade’’.
 
Il a exhorté les dirigeants à ‘’agir pour les ODD) et à prendre des mesures urgentes pour lutter contre la pauvreté, les inégalités et le changement climatique’’. 
 
‘’Nous pouvons travailler ensemble pour créer un monde meilleur et plus juste, notre futur, celui de nos enfants et de notre planète en dépendent’’, a-t-il affirmé’’. 
 
 Ainsi, pour rappeler les promesses tenues par les gouvernants de réaliser ces objectifs, ‘’de fortes mobilisations (600) sont prévues de Manille à Buenos Aires, en passant par Bruxelles, Mexico Nairobi et le Sénégal, avec des milliers de militants et de citoyens ordinaires qui vont donner de la voix pour sensibiliser les communautés sur les ODD et demander des comptes aux gouvernements’’.
 
C’est ainsi l’occasion de faire ‘’l’état des lieux sur l’alignement des politiques publiques par rapport aux ODD et leur impact sur les couches vulnérables’’, a rappelé le représentant de Enda Tiers monde, Louis Philipe Thomas. 
 
Ajourd’hui, deux ans après le lancement des ODD par les Nations unies, ‘’il est impératif d’interpeller les décideurs sur l’état de mise en œuvre de toutes ces promesses sur l’élimination de l’extrême pauvreté, la mise en place de systèmes de protection sociale pour tous’’, a-t-il souligné. 
 
Le 25 septembre 2015, les leaders du monde ont ratifié un programme transformateur durable traduisant un appel universel à l’action pour mettre fin à la pauvreté et aux inégalités, protéger la planète, et veiller à ce que tous jouissent de la paix et de la prospérité d’ici 2030.

ADL/ASG