ODD 16 : Un rapport d’Enda Ecopop présente des ’’résultats mitigés’’
APS
SENEGAL-SOCIETE

ODD 16 : Un rapport d’Enda Ecopop présente des ’’résultats mitigés’’

Dakar, 21 mai (APS) – L’objectif de développement durable (OOD16) qui traite des questions de paix, de justice et de renforcement des institutions afin de les rendre beaucoup plus efficaces, plus responsables et plus redevables de leurs actions, n’est pas encore atteint, relève ENDA Ecopop dans un bilan d’étape.

’’L’Etat a beaucoup fait en matière de bonne gouvernance mais peut mieux faire surtout par rapport à la communication qui doit être beaucoup plus transparente, plus compréhensible et plus accessible’’, a relevé Mame Aissatou Mbaye Sy, chargée de programme à Enda Ecopop, point focal de l’initiative UE/Enda 2030 à l’initiative du bilan d’étape.

Avec comme centralité les questions de bonne gouvernance, l’ODD 16 place ainsi la lutte contre la corruption comme l’une des principales problématiques.

Faisant vendredi à Dakar la restitution du bilan d’étape de l’ODD 16 depuis sa signature en 2015 par l’Etat du Sénégal, elle a estimé dans sa présentation que ‘’normalement on devrait dépasser ce cap de la signification et de la compréhension pour être pleinement dans l’action avec l’intégration de la notion de développement durable dans l’élaboration des politiques au niveau central mais également au niveau des collectivités’’.

Pour la chargée de programme qui a mené l’étude avec son équipe, ‘’la tendance n’est pas mauvaise mais n’est pas pour autant satisfaisante à cent pour cent’’.

’’Le Sénégal est attendu sur les questions de bonne gouvernance et on se doit d’alerter davantage l’opinion publique, l’Etat, pour que les questions de lutte contre la corruption, de renforcement des institutions et de paix deviennent une réalité bien que beaucoup d’efforts aient été faits dans ce sens’’, a-t-elle fait valoir.

Elle a cité l’Acte 3 de la décentralisation, estimant que la gouvernance devrait être davantage être recentrée autour des collectivités.

’’Il y a encore de l’espoir puisqu’il reste encore du temps d’ici 2030 mais cela doit être du temps pour l’action mais pas pour continuer à être dans la réflexion’’, a ajouté Mme Sy.

En effet au niveau mondial c’est la décade de l’action qui a été lancée pour l’atteinte des ODD, a-t-elle rappelé.

’’Aujourd’hui, il est déplorable qu’on puisse encore parler de compréhension, de réflexion, d’échanges du développement durable au niveau territorial’’, a souligné la chargée de programme.

En outre, ’’alors que la lutte contre la corruption est axée juste au niveau de l’Etat central, la pratique se retrouve également dans la gestion des collectivités territoriales’’, a-t-elle ajouté.

’’C’est le moment de corriger ces pratiques pour avoir des initiatives citoyennes qui militent pour la lutte contre la corruption au niveau locale’’, a relevé Mme Sy.

Pour la chargée de programme, ’’les thématiques de l’ODD 16 sont non seulement d’actualité mais méritent d’être réformées en termes d’approche de lutte afin de les territorialiser, pour que les communautés puissent bien les comprendre pour s’en approprier pleinement’’.

Toutefois, le rapport restitué note des avancées au niveau de l’Etat central comme l’adoption du budget programme où, l’Etat a essayé de faire un budget citoyen qui permet à tout un chacun de mieux comprendre cet exercice en rendant l’information disponible sur différents supports et plateformes.

Il suggère ’’une meilleure implication des jeunes et des femmes dans la gestion des collectivités territoriales avec une majorité de jeunes diplômés et compétents à la tête des mairies qui peuvent changer les paradigmes en termes de politiques publiques afin que ce ne soit plus un pôle de personnalités politiques qui a le monopole de la gouvernance’’.

D’autre part, le rapport présente un bilan sur les progrès enregistrés et les limites observées dans l’atteinte de l’ODD 16 et particulièrement des cibles relatives à la gouvernance, la corruption et la participation des jeunes et des femmes dans les instances de décision.

ADL/SBS//OID