Noyades : pour une meilleure surveillance des bassins de rétention de Kaffrine
APS
SENEGAL-SOCIETE-HIVERNAGE

Noyades : pour une meilleure surveillance des bassins de rétention de Kaffrine

Kaffrine, 14 juin (APS) – Le préfet de Kaffrine (centre), Amadoune Diop a souligné dimanche la nécessité d’accroître la surveillance des bassins de rétention du département afin d’empêcher aux enfants d’y accéder durant la période hivernale et de prévenir les risques de noyade.

‘’À Kaffrine, certains déversoirs et bassins de rétention posent des problèmes de sécurité par rapport à la fréquentation des enfants. L’année dernière, nous avions constaté des cas de noyades. Il faut donc une surveillance permanente de ces zones pour que les enfants ne les fréquentent durant cette période hivernale’’, a-t-il plaidé à l’issue d’un atelier consacré à la prévention des inondations dans la capitale régionale.

‘’Nous demandons aux maires de préposer un personnel à partir du mois d’août pour une surveillance des bassins et déversoirs’’, a-t-il indiqué non sans appeler également les populations à veiller à un meilleur contrôle des enfants pour minimiser leurs risques de noyade.

L’atelier visait à corriger et à prendre les devants pour minimiser les risques d’inondation dans le département de Kaffrine plus particulièrement dans cette même commune chef-lieu de région, a expliqué Amadoune Diop, en présence des élus locaux et des chefs de service.

L’année dernière, un garçon âgé de 12 ans a été retrouvé noyé dans un bassin de rétention de la commune de Kaffrine. Il était parti avec ses camarades pour se baigner dans ce bassin de rétention situé à l’Est de la capitale du Ndoucoumane.

La région de Kaffrine a enregistré ses premières pluies dans la nuit de vendredi à samedi. Certains paysans de cette localité ont d’ailleurs les opérations agricoles.

MNF/AKS