Ndioum : le maire liste les maux du département de Podor
APS
SENEGAL-DEVELOPPEMENT

Ndioum : le maire liste les maux du département de Podor

Ndioum (Saint-Louis), 29 oct. (APS) - Le maire de la commune de Ndioum, Cheikh Oumar Hann, a listé dimanche les maux auxquels demeurent confrontées les populations du département de Podor, en particulier les problèmes d’irrigation des terres, dans un contexte marqué par un hivernage peu pluvieux.
 
M. Hann s’exprimait lors d’une grande tournée de mobilisation sociale à travers une caravane de deux jours (samedi et dimanche) dans le cadre de laquelle il a sillonné le département, accompagné de maires, d’élus et de responsables politiques de cette circonscription administrative.
 
Il a estimé que Podor souffre de la rareté de l’eau qui n’est plus seulement destinée à l’agriculture, mais aussi à produire de l’électricité, au détriment de la culture de contre-saison qui en pâtit fortement.
 
Le directeur général du Centre des œuvres universitaires de Dakar (COUD) a par ailleurs indiqué que le chef de l’Etat, Macky Sall, a pris l’option résolue de faire des zones rurales des territoires viables et compétitifs avec l’Acte 3 de la décentralisation.
 
Il a aussi dit aux populations du département de Podor, notamment de Ndioum, Guédé-village et du Fouta en général, que le Programme d’urgence de développement communautaire (PUC), est fortement attendu. Il doit permettre d’ériger des routes, des pistes de production, d’électrifier certains villages enclavés qui bénéficieront également d’accès à l’eau potable, a-t-il souligné.
 
‘’L’aménagement et l’irrigation des terres du Fouta, qui est une zone sylvo-pastorale, permettra aux populations de s’adonner à la culture fourragère, avec l’accès au crédit pour les producteurs’’, a dit Cheikh Oumar Hann.
 
Le maire de Ndioum, par sa voix, a souligné que les populations du Fouta remercient le président Macky Sall et soutiennent la politique de développement qu’il mène partout dans le pays, à travers le Plan Sénégal émergent (PSE), qui vise la transformation économique et sociale de tout le Sénégal.
 
Lors des législatives, a-t-il rappelé, le département de Podor a largement voté en faveur de l’Alliance pour la République (APR), assurant que la dynamique unitaire affichée par les responsables du camp présidentiel sera maintenu jusqu’en 2019, pour réélire le président Macky Sall dès le premier tour. 

BD/ASG