Moutons de Tabaski : vers un maintien du niveau d’approvisionnement des marchés de Kaffrine
APS
SENEGAL-SOCIETE

Moutons de Tabaski : vers un maintien du niveau d’approvisionnement des marchés de Kaffrine

Kaffrine, 29 juin (APS) - Le service régional de l’élevage et des productions animales de Kaffrine (centre) table pour la prochaine fête de la Tabaski, sur un niveau d’approvisionnement en moutons identique à celui de l’année dernière, estimé à plus de 107 000 têtes, a indiqué la responsable dudit service.

"En 2016, nous avions enregistré 66 000 têtes de moutons de Tabaski, et l’année dernière, plus de 107 mille moutons sur les marchés de la région de Kaffrine. Pour cette année on espère avoir la même quantité ou plus", a déclaré Fatou Ka Sow.
 
Le chef du service régional de l’élevage et des productions animales de Kaffrine intervenait lors d’un comité régional de développement (CRD) consacré au bilan de la campagne de commercialisation des moutons lors de la Tabaski de l’année dernière et aux préparatifs de celle de 2018, prévue vers les 21-22 août 2018.
 
La rencontre a été présidée par l’adjoint au gouverneur de Kaffrine chargé du développement, Cheikh Ndiaye, en présence des préfets, des chefs de service, d’élus locaux et de représentants d’éleveurs.
 
"L’approvisionnement en moutons de Tabaski a été satisfaisant dans la région de Kaffrine, en 2017. Pour cette année, toutes les dispositions sont prises pour régler les problèmes d’éclairage des points de vente et renforcer la sécurité pour éviter les cas de vol", a souligné Dr Sow.
 
Elle a également rappelé les efforts consentis par le ministère de l’Elevage et des Productions animales dans le cadre de l’alimentation du bétail. "En attendant l’installation définitive de l’hivernage, les départements de Kaffrine et de Koungheul ont chacun reçu 100 tonnes d’aliments de bétails", a-t-elle fait valoir.
 
L’adjoint du gouverneur de la région de Kaffrine chargé du développement note pour sa part que la région de Kaffrine "se particularise dans le domaine de l’autosuffisance en moutons de tabaski dans la mesure où c’est une région de transit".

"Nous espérons cette année encore un bon approvisionnement des marchés de la région", a réagi Cheikh Ndiaye.

MNF/AKS/BK