Migration irrégulière : les inspecteurs de la jeunesse et des sports veulent contribuer à la recherche de solutions
APS
SENEGAL-MIGRATIONS-CONTRIBUTION

Migration irrégulière : les inspecteurs de la jeunesse et des sports veulent contribuer à la recherche de solutions

Thies, 15 nov (APS) - Les Inspecteurs de l’éducation populaire de la jeunesse et des sports ont exprimé leur ambition de contribuer à la recherche de solutions par rapport à la migration irrégulière, à travers notamment le nouveau bureau élu de leur syndicat. 
 
‘’ Concernant l’immigration, la majorité des victimes sont les jeunes (…) nous en tant qu’inspecteurs de la jeunesse et des sports, nous avons cette cible en repérage, dans le but de les accompagner dans la formation et (de) les préparer à entrer dans la vie active’’, a relevé Mame Malay Mbaye, membre du nouveau comité directeur du syndicat.
 
‘’ Un syndicat, ce n’est pas seulement pour (la défense) des intérêts matériels et moraux des collègues, c’est aussi une force de contribution’’, a dit M. Mbaye.
 
Il s’adressait à l’APS, au terme d’une assemblée générale de renouvellement du bureau du syndicat des Inspecteurs de l’éducation populaire de la jeunesse et des sports, samedi au Centre national d’éducation populaire et sportif (CNEPS) de Thiès. 
 
Selon Mame Malaye Mbaye, le prochain chantier du syndicat sera de créer un cadre permettant aux inspecteurs de contribuer au développement et à la promotion du secteur, en faveur des populations, mais surtout des jeunes. 
 
Il s’agira, a-t-il détaillé, de ‘’ faire en sorte que tous les acteurs du secteur puissent trouver des solutions pour les candidats à l’immigration, qui risquent leur vie alors que plusieurs créneaux leur permettent de s’insérer dans la vie professionnelle ‘’.
 
Des inspecteurs de l’éducation populaire de la jeunesse et des sports s’étaient retrouvés à Thiès pour renouveler le bureau de leur formation syndicale, créée en 2013, et restée 6 ans sans secrétaire général, après le décès du premier, au bout d’un an d’existence. 
 
Mame Malaye Mbaye avait assuré l’intérim du secrétariat général le temps de finaliser la formalisation du syndicat et de résoudre les ‘’dysfonctionnements’’ liés à l’affectation à l’intérieur du pays de plusieurs membres du comité directeur. 
 
A l’issue de cette rencontre, l’assemblée a porté l’inspectrice Khady Gaye Dione à la tête du Syndicat des Inspecteurs de l’éducation populaire de la jeunesse et des sports. 

MF/ADI/AKS