La CJRS lance le concours des meilleurs reporters
APS
SENEGAL-MEDIAS

La CJRS lance le concours des meilleurs reporters

Dakar, 7 juil (APS) – Le président de la Convention des jeunes reporters du Sénégal (CJRS), Ibrahima Baldé, a annoncé, mercredi, l’ouverture officielle du concours des meilleurs reporters, dont les prix seront décernés à l’occasion de la 10ème édition du gala national de la presse le 27 novembre prochain.
 
"C’est l’occasion de vous dire que le concours des meilleurs reporters est officiellement ouvert", a déclaré M. Baldé.
 
Il a précisé que "les articles sélectionnés devront faire l’objet de publication durant la période allant de décembre 2019 à septembre 2021".
 
Selon lui, la date limite des dépôts des dossiers est retenue pour le mercredi 30 septembre à 17 heures.
 
"La 10ème édition du gala national de la presse aura finalement lieu le 27 novembre prochain, avec Waly Ballago Seck comme artiste de la soirée et bien d’autres surprises attendent les jeunes reporters", a-t-il dit.
 
Il a souligné que "cette année Mansour Sow, un ancien de la RTS, est le parrain du prix Radio, le défunt doyen Ahmed Bachir Kounta a été choisi comme parrain du prix télé et Awa Tounkara, une ancienne du quotidien Le Soleil, sera la marraine du prix photojournalisme".
 
"S’agissant de la presse écrite, le journaliste Momar Sény Ndiaye, qui nous quitté l’année dernière, est le parrain mais pour ce qui concerne la presse en ligne le bureau national du CRJS a décidé de dédier les trois prix aux reporters du site d’information Leral.net qui nous ont quittés récemment", a-t-il ajouté.
 
La mort de trois agents du site d’information Leral.net est survenue dans un accident sur la route de Kédougou pendant que chef de l’Etat était en tournée dans la zone.
 
"C’est avec une grande fierté que nous réitérons l’organisation du +Prix médias et droits de l’enfant+ qui constitue un volet significatif du travail que nous avons accompli jusqu’ici, dans le cadre du partenariat tripartite UNICEF-CAPE-CRJS", a-t-il fait valoir.
 
Selon lui, "c’est un thème d’actualité et très intéressant qui nous offre, dans nos productions journalistiques, un bel exemple d’engagement pour le respect des droits de l’enfant".
 
La CJRS qui fête ses 15 ans d’existence, compte "également honorer certains doyens de la presse de leur vivant, sans oublier ceux qui nous ont quittés, une semaine avant le gala national, le 20 novembre pour être précis", a-t-il fait savoir, ajoutant qu’ils vont organiser un "Sargal" pour leur rendre un hommage mérité.
 
Il a souligné, pour s’en indigner, que "notre profession est de plus prise pour cible par des individus souvent malintentionnés".
 
"C’est le moment de réaffirmer, afin que nul n’en ignore, que le chantage et les menaces, d’où qu’ils puissent provenir, ne pourront jamais détourner les professionnels des médias de l’essentiel, à savoir donner des informations justes et crédibles au public sénégalais", a-t-il souligné.


DS/ASB/MD