Mbagnick Ndiaye souligne la nécessité d’aider la Libye à renouer avec la paix
APS
SENEGAL-OIF-MIGRATION

Mbagnick Ndiaye souligne la nécessité d’aider la Libye à renouer avec la paix

Dakar, 26 nov (APS) – Le ministre de l’Intégration africaine, du NEPAD et de la Francophonie, Mbagncik Ndiaye a souligné "l’urgente nécessité" d’aider la Libye à renouer avec la paix et à mieux maîtriser ses frontières, a appris l’APS, dimanche.

Mbagnick Ndiaye qui prenait part à la 34e Session de la Conférence ministérielle de la Francophonie (CMF) qui s’est déroulée le week-end à Paris (France) a insisté sur "l’urgente nécessité d’aider la Libye à renouer avec la paix, à mieux maîtriser ses frontières et combattre plus efficacement le terrorisme" renseigne un communiqué.

Le ministre a rappelé, devant ses pairs, "la position sans équivoque du chef de l’Etat Macky Sall lors du Sommet de la Valette où il avait insisté sur la nécessité d’avoir une approche globale, durable et concertée de la migration pour mieux maîtriser les flux de migrants dans un esprit de respect des droits et de la dignité de l’homme".

Mbagnick Ndiaye qui intervenait sur les questions relatives à la migration, à l’esclavage et aux valeurs de la Francophonie a réaffirmé "la position du Sénégal par rapport à la traite des migrants en Libye".

"Le 21 novembre 2017, lors de la deuxième session du Parlement de la CEDEAO le Président Macky Sall avait fermement condamné le trafic abject des migrants tout en demandant au gouvernement libyen d’ouvrir dans les meilleurs délais, une enquête et qualifié la vente d’êtres humains de ‘commerce de la honte’" a fait remarquer le ministre en charge de l’Intégration africaine.

Le Sénégal s’est par ailleurs fortement impliqué dans le déroulement des travaux de la CMF en étant notamment co-rédacteur de la déclaration adoptée à cette occasion et portant sur une condamnation du trafic des migrants en Libye, lit-on dans le communiqué.

Qui informe que Mbagnick Ndiaye a, en marge des travaux de la CMF, eu des séances de travail avec avec le secrétaire d’Etat à la Coopération de la Guinée Bissau et la secrétaire d’Etat au Département fédéral des Affaires étrangères de la Suisse.

Au cours de sa rencontre avec l’officielle Suisse, Mbagnick Ndiaye "a salué l’action de la Suisse pour la libre circulation des personnes dans l’espace CEDEAO et sollicité, par rapport à ce dossier, l’appui de ce pays au niveau bilatéral" note la source.

"La secrétaire d’Etat Suisse (…) a marqué toute sa disponibilité à collaborer avec le ministère en charge de l’Intégration africaine sur la question de la libre circulation des personnes et des biens au sein de la CEDEAO" rapporte le communiqué.

 

PON