Massalikoul Djinane : l’imam Serigne Moustapha Mbacké préconise un retour aux enseignements coraniques
APS
SENEGAL-CULTES-TABASKI-SERMON

Massalikoul Djinane : l’imam Serigne Moustapha Mbacké préconise un retour aux enseignements coraniques

Dakar, 2 sept (APS) - L’imam de la grande mosquée de Massalikoul Djinane, Serigne Moustapha Mbacké Ibn Abdou Khadre, à appelé samedi les Sénégalais à un retour aux règles prescrites par le Coran pour sortir des difficultés de la vie.
 
"Je vous recommande de sortir les recommandations de Dieu, ce que l’islam nous a appris, pour avancer et sortir des difficultés de la vie", a-t-il déclaré dans son sermon à l’occasion de la prière de l’Aïd-el-kébir.
 
Communément appelée Tabaski au Sénégal, cette fête "est l’occasion de faire la paix avec soi et avec tout le monde", a dit l’imam en en présence du Premier ministre, Mahammed Boun Abdallah Dionne, de l’ancien chef de l’Etat Abdoulaye Wade.
 
D’autres personnalités étaient également présentes, parmi lesquelles le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural, Papa Abdoulaye Seck.
 
L’imam de la mosquée Massalikoul Djinane a aussi invité les fidèles à "cultiver le bon voisinage", suivant en cela les enseignements prophète Mahammed (PSL), qui avait préconisé à chaque musulman d’appliquer ce principe "dans un rayon de quarante concessions" à partir de sa propre demeure.
 
Serigne Moustapha Mbacké a également rappelé l’importance des valeurs respect et de pardon, estimant que le patriarche du monothéisme, Abraham, constitue sur ce plan l’exemple à suivre pour les fidèles musulmans.
 
"Nous devons donner une importance singulière aujourd’hui à ce qu’a dit Serigne Moustapha Mbacké", a réagi le Premier ministre Mahammed Boun Abdalah Dionne, venu représenter le gouvernement à la mosquée Massalikoul Djinane.
 
"Il nous a appelé à plus d’endurance, à plus de foi, évoquant l’acte suprême, l’acte de sacrifice que le prophète Ibrahima à eu à faire", a dit le chef du gouvernement sénégalais s’entretenant avec des journalistes à l’issue de la prière collective marquant cette fête.
 
Selon lui, le sermon du Premier ministre "mérite d’être analysé sur le fond en tant qu’appel à l’endurance, en tant qu’appel à la foi". 
 
Selon Mahammed Boun Abdallah Dionne, "c’est ce message que le chef de l’Etat est entrain de mettre en œuvre pour justement toujours davantage de solidarité, de communion, de prospérité partagée entre les fils et les filles de notre pays".
 
Il a par ailleurs présenté les vœux du chef de l’Etat à l’imam, au khalife général des mourides et à l’ensemble des Sénégalais.
 
"Le chef de l’Etat nous avait instruit de transmettre ses vœux en ce jour solennel, ses vœux à l’imam Serigne Moustapha, mais surtout au khalif général des mourides, Serigne Sidy Makhtar Mbacké", a-t-il indiqué.
 
"Il nous avait également demandé de transmettre tous ses vœux à la communauté et à la Ummah et également aux personnalités religieuses ici présentes, mais aussi, aux personnalités politiques de tous bords qui étaient venues participer à cette prière si solennelle".
 
Il a aussi transmis les "vœux de santé (...), de bonheur et de longévité" du président Macky Sall à l’ancien président Abdoulaye Wade, qui a participé à la prière collective de l’Aid à Massalikoul Djinane.
 

MK/BK