Mary Teuw Niane salue le
APS
SENEGAL-USA-DIASPORA-EDUCATION

Mary Teuw Niane salue le "leadership africain" du Sénégal dans l’éducation

Dakar, 23 avr (APS) - Le Sénégal assure "un leadership africain" au niveau de l’éducation, de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation grâce aux réformes mises en place dans l’ensemble de son système éducatif, a déclaré, lundi, à Dakar, le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Mary Teuw Niane.
 
Il s’exprimait lors de la journée d’informations et d’échanges avec une délégation de haut niveau de dirigeants politiques, économiques et médiatiques noirs américains pour un voyage d’étude de sept jours au Sénégal et en Gambie. La rencontre est organisée par son ministère.
 
La délégation est dirigée par le Président et directeur général du Réseau de la renaissance africaine et de la diaspora (ARDN, en anglais), Djibril Diallo.
 
"Le Sénégal assure la présidence de plusieurs comités dont le comité technique spécial de l’éducation, de la recherche au niveau du conseil des ministres de l’Enseignement supérieur de l’Union africaine et le groupe des 10 chefs d’Etat pour la recherche crée par les Nations unies au sommet de Johannesburg (Afrique du Sud) en 2015", a-t-il dit.
 
Selon M. Niane, ce leadership s’explique par le fait que le gouvernement du Sénégal a décidé depuis 2012, de réformer de manière inclusive et participative l’ensemble du système éducatif du Sénégal.
 
Le ministre de l’Enseignement supérieur est revenu en détail sur ces réformes depuis la concertation nationale sur l’avenir de l’enseignement supérieur, les assises de l’éducation et de la formation, les mesures prises au niveau de réalisation (63%) en passant par les formations dans le numérique que le Sénégal s’engage à démarrer à la rentrée prochaine.
 
"Soyez nos ambassadeurs auprès des ministres, des mécènes pour que le lien entre l’Enseignement supérieur du Sénégal, de l’Afrique et des Etats Unis soit forte", a-t-il dit, saluant la relation "ouverte et profonde" entre le pays et les Etats unis.
 
Mary Teuw Niane s’est félicité des réformes engagées par le Sénégal, même si, selon lui, une réforme n’est pas "facile" à mettre en place. 
 
"Nous sommes ouverts à la coopération et au partenariat, à la mobilité des étudiants, des enseignants, des chercheurs et du personnel administratif", a-t-il fait savoir.
 
Auparavant, Djibril Diallo a dit que son réseau souhaite s’inspirer des réformes instaurées dans le système éducatif sénégalais depuis 2012 afin de "populariser et de diffuser" les Objectifs du développement durable (ODD).
 
Il a soutenu que le réseau va profiter de plusieurs rencontres internationales pour faire "ressortir l’expérience du Sénégal" dans le domaine de l‘éducation.

SK/ASB