APS
SENEGAL-SOCIETE

"Aar li nu bokk" marche pour la libération de l’activiste Guy Marius Sagna

Dakar, 2 août (APS) – Une marche de protestation pour la libération de l’activiste Guy Marius Sagna, placé sous mandat de dépôt pour "fausse alerte au terrorisme", s’est tenue vendredi, à l’initiative de la plateforme "Aar li nu Book" (préserver le bien commun), a constaté l’APS.
 
Plusieurs manifestants ont répondu à l’appel de cette organisation mise sur pied à la suite d’allégations de corruption dans l’attribution des contrats pétroliers relayées par le média britannique BBC, "un scandale financier" impliquant Aliou Sall, le frère du président de la République.
 
La manifestation partie de la Place de la Nation (ex-Obélisque), s’est achevée sur le boulevard général de Gaulle.
 
Les protestataires, vêtus pour la plupart de tee-shirts à l’effigie de Guy Marius Sagna, ont démarré la marche sous très forte escorte policière. Elles ont ainsi parcouru quelques centaines de mètres, sous un ciel nuageux.
 
Sur les banderoles des manifestants, on pouvait notamment lire "Non à la détention arbitraire de Guy Marius Sagna", "Libérez Guy Marius Sagna".
 
Pendant presque deux tours d’horloge, les manifestants ont scandé en chœur la libération de Guy Marius Sagna qu’ils assimilent à "un otage politique".
 
"On est là pour exiger la libération de Guy Marius Sagna, considéré par la plateforme comme un otage politique", a déclaré le rappeur Simon, membre du mouvement "Y’en A marre".
 
Selon le porte-parole du jour de la plateforme "Aar Li nu bokk", les manifestations vont ainsi continuer non seulement pour la libération de Guy Marius Sagna, mais au-delà, pour le combat initial à savoir la transparence dans la gestion des ressources naturelles. 
 
L’activiste Guy Marius Sagna, arrêté le 16 juillet à Dakar, est l’une des figures du mouvement citoyen sénégalais.
 
Il est le leader du Front pour une révolution anti-impérialiste populaire et panafricaine (Frapp), à la pointe de la protestation contre les accords de partenariat économiques (APE), "l’implantation du capital étranger", le franc CFA, etc.
 
Guy Marius Sagna a été arrêté plusieurs fois puis libéré.


MK/OID/ASB