Mansour Faye :
APS
SENEGAL-HYDRAULIQUE

Mansour Faye : "Tout est clair et net" dans le contrat avec Suez

Dakar, 26 nov (APS) – Le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, Mansour Faye a assuré dimanche soir à Dakar que "tout est clair et net" dans le contrat d’affermage relatif à la gestion de l’hydraulique urbaine et périurbaine attribué au groupe français Suez.
 
"Tout est clair et net dans ce contrat d’affermage (...)", a-t-il notamment indiqué devant les députés, réunis pour le vote du budget 2009 du ministère de l’Hydraulique.
 
"Ce qui était le plus important, c’est le respect des données de l’offre. Et c’est clair à ce niveau. Tout est clair", a-t-il insisté. 
 
Suez avait été désignée adjudicataire provisoire de la concession de l’eau au Sénégal, le 22 octobre dernier, alors que la SDE avait été la moins disante selon les prix exploitants rendus publics par le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement.
 
La SDE, contestant cette décision, a déposé, le 5 novembre dernier, un recours devant l’Autorité de régulation des marchés publics (ARMP), dont le comité de règlement des différends a déclaré recevable, le 7 novembre, le recours contentieux de la Société des Eaux du Sénégal (SDE).
 
Selon des experts, la recevabilité du recours contentieux de la SDE par l’ARMP entraîne de facto la suspension de l’attribution provisoire à Suez, en attendant la décision du comité de règlement des différends de l’ARMP, devant être notifiée le 8 novembre.
 
Le budget du ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement est à la somme de 106 886 183 736 FCFA, soit une légère hausse de 1 668 142 056 FCFA en valeur absolue et 1,59% en valeur relative.
 
"L’Etat continuera à mettre l’accent sur sa politique hydraulique et d’assainissement. L’eau est placée dans le peloton de tête du Plan Sénégal émergent (PSE)", a souligné le ministre Mansour Faye.


SG/OID/ASB