Magal 2018 : 200 volontaires de la Croix-Rouge pour la couverture sanitaire et la prise en charge des enfants égarés
APS
SENEGAL-SOCIETE

Magal 2018 : 200 volontaires de la Croix-Rouge pour la couverture sanitaire et la prise en charge des enfants égarés

Dakar, 28 oct (APS) - La Croix-Rouge sénégalaise affirme avoir mobilisé pour le magal 200 volontaires pour sensibiliser les pèlerins contre la dengue, assurer la couverture sanitaire et la réunification avec leurs parents des enfants égarés dans le cadre de l’édition 2018 de cette manifestation annuelle célébrée dimanche.

"Face aux risques de propagation de la dengue signalée dans la ville sainte de Touba, soixante-quinze (75) volontaires mènent des actions de sensibilisation (causeries, visites à domicile, émissions radio) auprès des pèlerins et de la population locale", grâce au nouveau projet de surveillance sanitaire à base communautaire, mise en œuvre par la Croix-Rouge sénégalaise, de concert avec celle de Belgique, rapporte un communiqué. 
 
Il précise que ces volontaires "ont été orientés à Mbacké sur les modes de transmission, de manifestation, les mesures de prévention et de traitement de la maladie de dengue en collaboration avec l’équipe cadre du district sanitaire" local.
 
"Au même moment, ajoute le communiqué, cent (100) autres volontaires assurent la couverture sanitaire du Grand Magal au niveau des points de prestation de santé ouverts à Touba, Mbacké, Diourbel et Bambey par la région médicale de Diourbel, dont un hôpital de campagne « BUMOS » de la Croix-Rouge sénégalaise installé devant le domicile du porte-parole du Khalif Général des Mourides". 
 
S’agissant des équipes mobiles de la Croix-Rouge, "elles disposent d’une ambulance médicalisée et de deux véhicules de liaison afin d’assister les pèlerins vulnérables", signale la même source. 
 
Dans le même temps, un troisième groupe de volontaires "au nombre de vingt-cinq (25) facilitent à leur tour, la recherche, l’accueil, le rétablissement du lien familial et la prise en charge des enfants momentanément séparés de leurs parents, au sein de la Commission de prise en charge des personnes séparées et des enfants en situation difficile à l’occasion du Grand Magal de Touba".
 
Cette manifestation annuelle commémore le départ en exil de Serigne Touba, Cheikh Ahmadou Bamba, fondateur du mouridisme, l’une des principales confréries musulmanes sénégalaises.
 
"Dans le département de Rufisque, un jalonnement routier est assuré par une cinquantaine de secouristes sur les axes Mbao-Rufisque, Rufisque-Bargny, Bargny-Diamniadio, Diamniadio-Sébikotane, Sébikotane-KM 50 pour sensibiliser sur les risques d’accidents de la circulation routière", annonce la Croix-Rouge.
 
Elle explique cette stratégie "vise à déployer des équipes de secouristes sur les axes stratégiques qui enregistrent à chaque Grand Magal de Touba des accidents mortels, corporels et matériels, pour des actions de prévention, d’assistance et de secours".

A l’occasion du magal, plusieurs milliers de fidèles - des millions selon l’organisation - prennent d’assaut la capitale du mouridisme, en provenance de toutes les régions du Sénégal mais aussi de pays étrangers, notamment d’Europe et des Etats-Unis, où vivent de fortes communautés de fidèles mourides généralement représentés par les ’’modou-modou’’.