Macky Sall s’engage à protéger les droits des migrants
APS
MONDE-MIGRATION

Macky Sall s’engage à protéger les droits des migrants

De l’envoyé spécial de l’APS : Thierno Birahim Fall

New York (Etats-Unis), 19 sept (APS) - Une dizaine de chefs d’Etat dont le président Macky Sall ont pris l’engagement, lundi à New York, de protéger les droits des migrants, a constaté l’envoyé spécial de l’APS.

Ces dirigeants ont fait cette annonce lors de la réunion de haut niveau sur les déplacements massifs des réfugiés et des migrants tenue la veille de l’ouverture officielle de la 71-e session annuelle de l’Assemblée générale des Nations unies.

L’Assemblée générale s’est ainsi, à travers une déclaration dite de New York, engagée à protéger les droits des migrants et des réfugiés.

Et du haut de la tribune des Nations unies, le secrétaire général sortant Ban Ki-moon a souligné que cet engagement de la communauté internationale permet "d’offrir plus de chance aux enfants d’aller à l’école, aux travailleurs de trouver de l’emploi au lieu d’être livrés à la merci des passeurs criminels".

En marge de cette réunion sur les réfugiés et migrants, le chef de l’Etat Macky Sall a eu des entretiens avec ses homologues Costaricain, Luis Guillermo Solis, Comorien, Azali Assoumani et nigerian, Muhammadu Buhari.

Le président Sall s’est aussi entretenu, en présence de l’ambassadeur du Sénégal aux Etats-Unis, Babacar Diagne, avec la Conseillère chargée des Affaires africaines au Département d’Etat américain, Linda Thomas Greefer et la directrice générale de l’USAID, Susan Sawhill Riley.


TBF/PON/ASB