Macky Sall réitère son engagement à aider à une solution en Guinée-Bissau
APS
SENEGAL-AFRIQUE-POLITIQUE

Macky Sall réitère son engagement à aider à une solution en Guinée-Bissau

De l’envoyé spécial de l’APS : Thierno Birahim Fall
 
New York (Etats-Unis), 20 sept (APS) – Le chef de l’Etat, Macky Sall, a réitéré, mardi, à New York (Etats-Unis), son engagement à aider à résoudre la crise politique prévalant en Guinée Bissau, a constaté l’envoyé spécial de l’APS.
 
Macky Sall s’exprimait à une réunion de haut niveau convoquée par la présidente en exercice de la Communauté économique des Etats
de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), Hélène Johnson Sirleaf du Libéria, en marge de la 71e session annuelle de l’Assemblée générale des Nations Unies, ouverte, ce matin, à New York. 
 
"Nous ne pouvons pas faire la paix à la place des concernés", a dit le président de la République, soulignant que "la solution viendra d’abord de la classe politique" de la Guinée Bissau.
 
Au cours de cette réunion à laquelle prenaient part tous les chefs d’Etats membres de la CEDEAO, Macky Sall a invité les responsables bissau-guinéens au respect de la Constitution, des lois et règlement de leur pays.
 
Il a salué les efforts déployés par les présidents guinéen Alpha Condé, sierra-léonais Ernest Bai Koroma et nigérian Muhammad Buhari, pour un retour à la paix en Guinée-Bissau.
 
"Nous sommes une communauté unie par un destin partagé. Donc, nous ne pouvons abandonner nos frères et sœurs à leurs problème", a indiqué le président Sall, qui a salué la disponibilité et l’engagement de son homologue bissau-guinéen, José Mario Vaz dans la recherche d’une solution durable à la crise politique dans son pays.
 
Macky Sall a par ailleurs salué l’initiative de la présidente libérienne de convoquer cette réunion sur la situation politique en Guinée Bissau, avant d’analyser : "Quand une crise persiste, seuls l’état d’esprit et les bonnes disponibilités comptent pour régler les problèmes".
 
"Pour une fois que les militaires sont tenus à distance du jeu politique, les civils doivent faire preuve d’esprit de dépassement pour surmonter les différends et accepter les compromis nécessaires à la négociation", a souligné le chef de l’Etat sénégalais.
 
Macky Sall a en outre lancé "un appel pressant" aux acteurs politiques bissau-guinéens de l’exécutif comme du législatif, les invitant à aider à la mise en œuvre de l’accord de sortie de crise du 10 septembre dernier.
 
Il leur a également suggéré de travailler à "clarifier" le jeu politique, la Constitution et à définir et déterminer les prérogatives des différents pouvoirs.
 
TBF/PON/BK