Macky Sall réaffirme à Adama Barrow sa volonté de travailler au renforcement de l’axe Dakar-Banjul
APS
SENEGAL-GAMBIE-ELECTION-REACTION

Macky Sall réaffirme à Adama Barrow sa volonté de travailler au renforcement de l’axe Dakar-Banjul

Dakar, 2 déc (APS) - Le président Macky Sall a eu vendredi un entretien téléphonique avec le chef de l’Etat élu gambien Adama Barrow, au cours duquel il a réaffirmé "sa ferme volonté de travailler avec lui au renforcement des relations" sénégalo-gambiennes, annonce la présidence de la République sénégalaise. 

 
A cette occasion, il a "exprimé à Monsieur Barrow (…), sa ferme volonté de travailler avec lui au renforcement des relations multiséculaires d’amitié, de parenté et de bon voisinage entre les peuples gambien et sénégalais, unis par une histoire et un destin communs", lit-on dans un communiqué. 
 
Yahya Jammeh, au pouvoir depuis 22 ans, a reconnu sa défaite à la présidentielle gambienne de jeudi et a félicité le vainqueur de ce scrutin, l’opposant Adama Barrow, dans une déclaration télévisée, vendredi soir. 
 
"Vous, Gambiens, avez décidé que je devais être en retrait, vous avez voté pour quelqu’un pour diriger le pays, c’est notre pays, et je vous souhaite le meilleur", a-t-il déclaré, filmé devant un bureau. 
 
Il a ensuite téléphoné au vainqueur et lui a dit : "Vous êtes le président élu de la Gambie, et je vous souhaite le meilleur." 
 
Ces propos ont été relayés par plusieurs médias. 
 
Selon le texte reçu du service de presse de la présidence sénégalaise, Macky Sall a adressé "ses chaleureuses félicitations à Monsieur Barrow pour sa brillante victoire, ainsi qu’à l’ensemble du peuple gambien ami et frère, pour le calme et la sérénité dont il a fait montre au cours du scrutin, traduisant par là son attachement à l’idéal de liberté et de démocratie apaisée". 
 
Il "s’est également réjoui du bon déroulement des opérations électorales et de la reconnaissance des résultats par le président sortant", note la même source. 
 
Selon les résultats du scrutin présidentiel publiés par la commission électorale gambienne, Adama Barrow est arrivé en tête de cette élection d’un tour avec 45,5 % des suffrages, devant le président sortant, qui obtient 36,6%. 
 
Mama Kandeh, le dernier candidat en lice, a obtenu 17,8 % des voix pour un taux de participation de 65 %. 
 
Quelque 890.000 électeurs gambiens étaient appelés aux urnes pour départager les trois candidats, sur une population totale de près de deux millions d’habitants. 
 
Arrivé au pouvoir par un coup d’État en 1994, Yahya Jammeh a été élu en 1996, puis largement réélu tous les cinq ans depuis lors. 
 
La Gambie, hormis sa façade atlantique, est un pays enclavé dans le territoire sénégalais. Elle a accédé à l’indépendance en 1965.

BHC/BK/ESF