Macky Sall prône un réajustement des
APS
SENEGAL-INDEPENCE-MESSAGE-ARMEE

Macky Sall prône un réajustement des "outils de veille, de prévention et de prise en charge des menaces’’

Dakar, 3 avr (APS) - Le chef de l’Etat, Macky Sall, a souligné l’importance, pour le Sénégal, d’"ajuster" en permanence ses "outils de veille, de prévention et de prise en charge des menaces" dans un monde "devenu plus dangereux face aux périls de toutes sortes".
 
S’adressant à la Nation à l’occasion du 61e anniversaire de l’indépendance du Sénégal, il a relevé que thème de la fête nationale de cette année, "+Forces de défense et de sécurité et protection des frontières+ rappelle opportunément la première tâche régalienne de l’Etat".

Cette tâche consiste selon lui à "assurer la sécurité, la sûreté et la quiétude de tous ceux qui vivent à l’intérieur de ses frontières, nationaux comme étrangers".
 
Mais "si les frontières restent toujours pertinentes au sens terrestre, maritime et aérien, les menaces sont constamment changeantes", a fait remarquer le président Sall selon qui "elles sont devenues plus diffuses, plus complexes, plus difficiles à prévenir et à combattre".
 
"En somme, c’est le monde qui est devenu plus dangereux face aux périls de toutes sortes : le terrorisme, la cybercriminalité, les crimes transfrontaliers, les défis environnementaux et sanitaires. C’est pourquoi nous devons en permanence ajuster nos outils de veille, de prévention et de prise en charge des menaces", a-t-il souligné. 
 
Aussi a-t-il promis la poursuite de la modernisation des moyens des forces de défense et de sécurité "dans toutes leurs composantes".
 
"Il en est de même de la réadaptation du dispositif d’implantation des formations, par le déploiement de nouvelles unités terrestres dans le cadre du Tableau des effectifs et de dotations-horizon 2025", a-t-il indiqué.
 
Il a souligné l’importance qu’il accorde à "l’amélioration constante des conditions de vie et de travail des personnels", estimant qu’"une Armée se forge d’abord dans l’épanouissement des hommes et des femmes qui la composent".
 
Il assure que les forces de défense et de sécurité "continueront de veiller sur nos frontières en restant fidèles à nos traditions de bon voisinage". 
 
Il n’en rappelle pas moins que la frontière reste avant tout "un trait d’union et un espace de convivialité entre les peuples".
 
Il a exprimé aux anciens combattants, les "sentiments de respect et d’affection" de la Nation. "Modèles de courage et de dignité, leurs sacrifices immenses, à des heures sombres de l’humanité, nous rappellent la chance que nous avons de vivre libres, dans la paix, et le devoir qui nous incombe de préserver la coexistence pacifique qui cimente notre nation", a-t-il déclaré. 
 
Il a exprimé à l’endroit des officiers, sous-officiers et militaires du rang, sa fierté et sa confiance pour leur engagement au service de la Nation et de la paix dans le monde.
 
"Je salue la mémoire de nos soldats tombés au champ d’honneur et forme des vœux de prompt rétablissement pour les blessés. A tous, je redis la gratitude de la Nation et le soutien de l’Etat à leurs familles", a-t-il poursuivi.
 
Il a annoncé que "les critères d’accès à la pension mixte seront assouplis pour en faire bénéficier le plus grand nombre".

ASG/BK