Macky Sall préconise une bonne planification pour contenir la démographie galopante
APS
SENEGAL-AFRIQUE-SOCIETE

Macky Sall préconise une bonne planification pour contenir la démographie galopante

Dakar, 27 fév (APS) - L’Afrique n’est pas assez peuplée pour qu’il soit impossible de vivre décemment sur le continent africain, ’’s’il y a une bonne planification de l’espace" et des investissements adéquats, a déclaré, jeudi, à Dakar, le chef de l’Etat, Macky Sall.
 
"Les prévisions nous disent que d’ici à 2050, la population africaine dépassera 2 milliards d’habitants, dont plus de 1 milliard de citadins, soit le taux d’urbanisation le plus élevé au monde’’, a-t-il dit. 
 
Mais "même avec 2 milliards d’habitants, l’Afrique n’est pas si peuplée que cela. Deux milliards d’habitants sur 30 millions de kilomètres carrés, s’il y a une bonne planification de l’espace, s’il y a les investissements qu’il faut, l’Afrique pourra vivre tout à fait décemment dans son espace", a soutenu Macky Sall.
 
Le président de la République s’exprimait à l’ouverture de la conférence "Africa Day 2020" (la Journée de l’Afrique), organisée par la Banque européenne d’investissement (BEI) et ONU-Habitat.
 
Cette rencontre est axée sur "l’urbanisation durable du continent africain", et notamment "la démographie galopante" de ses villes, un problème "préoccupant", mais dont la solution doit découler de la mobilisation des financements, selon Macky Sall. 
 
Aussi a-t-il plaidé pour "une planification urbaine des réseaux" et l’aménagement des espaces de vie. 
 
Le chef de l’Etat estime que "l’espace est mal planifié" en Afrique.
 
Macky Sall, évoquant le dividende démographique, estime qu’il "ne sera bénéfique à l’Afrique que lorsqu’on aura préparé la jeunesse à une vie productive", par une éducation et une formation professionnelle adaptées aux besoins des pays africains et aux "réalités changeantes du monde".
 
"Pour réussir le pari du dividende démographique, il nous faut impérativement relever le défi de l’employabilité des jeunes’’, "surtout par l’auto-emploi et l’entrepreneuriat", a-t-il insisté.


BHC/BK/ESF