Louise Mushikiwabo, nouvelle SG de l’OIF : ‘’Je ne viens pas pour faire des miracles’’
APS
MONDE-FRANCOPHONIE

Louise Mushikiwabo, nouvelle SG de l’OIF : ‘’Je ne viens pas pour faire des miracles’’

De l’envoyée spéciale de l’APS, Adama Diouf Ly

Erevan (Arménie), 12 oct (APS) – La Rwandaaise Louise Mushikiwabo, élue secrétaire générale de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), vendredi, a tenu à préciser qu’elle n’était pas ‘’venue faire des miracles’’ à la tête de l’institution.
 
‘’Je ne viens pas faire des miracles, car la Francophonie a connu des pères fondateurs et divers acteurs qui ont porté haut le flambeau’’, a-t-elle dit à la conférence de presse de clôture du 17ème sommet de l’OIF, à Erevan, la capitale de l’Arménie.
 
Mushikiwabo dit être ‘’convaincue’’, en prenant la direction de cette organisation, de se trouver ‘’à la croisée des chemins, dans un monde immense’’. 
 
‘’Mon ambition est de placer la Francophonie là où il faut, c’est-à-dire faire beaucoup plus’’, a-t-elle promis, s’engageant à impliquer ‘’tous les membres’’ de l’OIF à sa gestion.
 
Cette diplomate, ministre des Affaires étrangères du Rwanda, assurée du soutien de la France et de l’Union africaine, a été élue "par consensus, comme le veut la tradition", face à Michaëlle Jean qui, à la tête de l’organisation depuis 2014, était candidate à sa propre succession.
 
Tunis, capitale de la Tunisie, va accueillir le prochain sommet de l’OIF, qui va coïncider avec le 50ème anniversaire de l’organisation.

ADL/ESF/ASG