Louga : un nouveau camp militaire pour consolider la protection des populations (ministre)
APS
SENEGAL-SECURITE

Louga : un nouveau camp militaire pour consolider la protection des populations (ministre)

Mbarome Diop (Louga), 22 sept (APS) - Le nouveau camp militaire du 22e Bataillon de reconnaissance et d’appui, réceptionné mardi à Mbarome Diop dans la commune de Nguidilé (Louga), va permettre de "densifier" le maillage territorial des unités et de "consolider" la protection des populations, a déclaré le ministre des Forces armées.
 
"Ce nouveau camp est une réponse au besoin de densification du maillage territorial des unités et de consolidation de la protection du sanctuaire national et des populations, conformément à la volonté du Chef de l’Etat", a notamment dit Sidiki Kaba.
 
Le ministre des Fores armées s’exprimait à l’inauguration du nouveau camp du 22ème Bataillon de reconnaissance et d’appui, baptisé général de Brigade Coumba Diouf Niang décédé en mars 1994.
 
"Le contexte de dégradation" de la situation sécuritaire dans les pays de la sous-région et des défis liés aux nouvelles perspectives économiques de notre région Nord", font que ce nouveau camp va "prendre une place de plus en plus prépondérante dans l’architecture de la défense nationale", a assuré M. Kaba. 
 
Ainsi, a-t-il poursuivi, "la région de Louga va bientôt accueillir de nouvelles capacités opérationnelles et des investissements lourds, au profit des Forces armées".
 
Il a invité les hommes qui seront déployés dans ce camp à "gagner" le cœur et les esprits des populations en collaborant avec les autres forces de défense et de sécurité.
 
"L’homme restera toujours l’élément central de notre système de défense et de sécurité", a-t-il insisté, rappelant que "la défense de l’intégrité territoriale" est la mission régalienne et le viatique des Armées.
 
"Ne laissez aucun village, fût-il le plus enclavé, orphelin de votre présence rassurante pour les populations. Alors seulement, votre déploiement, au Camp militaire Général Coumba Diouf Niang trouvera tout son sens", a-t-il dit. 
 
Le nouveau camp militaire du 22ème Bataillon de reconnaissance et d’appui qui porte le nom du général Coumba Diouf Niang est implanté sur une superficie de près de 70 Ha octroyés par la commune de Nguidilé. 
 
La construction du camp a démarré en 2015. Les travaux ont connu une interruption avant de reprendre en avril 2020.Actuellement, les dortoirs, l’infirmerie sont achevés, mais l’espace alimentation, la voirie et la clôture de la façade principale sont en cours de finition.
 
Le bataillon totalise plus d’une trentaine d’années de déploiement et d’engagements nationaux et internationaux au Rwanda durant l’"Opération Turquoise", en Guinée-Bissau pendant l’"Opération Gabou"’, en République démocratique du Congo, en Côte d’ivoire et au Soudan. 
 
Dans cette même dynamique, les 32ème et 34ème Bataillons d’infanterie ainsi que le 23ème Bataillon de reconnaissance et d’appui ont été implantés respectivement à Ourossogui, à Kédougou et à Némanding.

SK/ASB/AKS